Voici les personnalités étrangères ayant obtenu la nationalité marocaine cette année – Al3omk

Voici les personnalités étrangères ayant obtenu la nationalité marocaine cette année

passeport.jpg

 Douze personnes ont obtenu la nationalité Marocaine cette année, révèle Le Desk, citant le Bulletin officiel du 25 avril 2019, Six femmes et six hommes sont ainsi désormais bénéficiaires de la nationalité marocaine. Parmi eux, plusieurs ressortissants français d’origine maghrébine anonymes, mais aussi des personnalités connues dans le monde de la culture, du sport, ou encore des Affaires.

On retrouve notamment dans cette liste l’écrivain algérien Kebir Mustapha Ammi. Né en 1952 à Taza, d’une mère marocaine et d’un père algérien, ce dernier est l’auteur d’une dizaine de romans dont Mardochée, Les Vertus immorales ou encore, Sur les pas de Saint Augustin.

Autre auteur naturalisé en 2019, et né la même année, le médecin dermatologue et écrivain Michel-François Canesi. Ce dernier a co-écrit avec l’écrivain Jamil Rahmani plusieurs livres dont Villa Taylor, du nom de la fameuse maison de Marrakech ayant accueilli “quelques-unes des plus grandes figures du XXe siècle”, ou encore Bien portant avec la médecine du prophète.

Le milliardaire français Patrick Guerrand-Hermès, héritier de la célèbre maison de luxe française, détient également désormais la nationalité marocaine. Né en 1932, ce dernier est un habitué du royaume où il dit résider neuf mois dans l’année. Grand amoureux des chevaux, il a fondé à Asilah le club de polo de Guerrand-Hermès. Un club dont l’acquisition controversée des terrains a été documentée par le documentaire “Hercule contre Hermès”, réalisé par Mohamed Ulad Mohand.

Autre habituée du Maroc naturalisée en 2019, Françoise Atlan. La chanteuse française spécialisée dans la musique traditionnelle arabo-andalouse s’est notamment produite à plusieurs reprises au Festival des musiques sacrées de Fès. Elle s’est par ailleurs faite connaître du grand public marocain en mars dernier quand elle a entonné, à l’occasion de la visite du pape au Maroc, la prière juive (“Adonaï”), accompagnée du muezzin Smahi Harrati, qui a chanté des textes soufis (débutant par la chahada). La chanteuse Caroline Casadesus, avait, elle, interprété l’Ave Maria.

En plus de  personalités de la culture, deux sportifs ont aussi reçu la nationalité marocaine: le boxeur allemand Mohamed Al Zein ou encore l’athlète de MMA tchétchène Mairbek Taisumov.

Mohammed Reza Nouri Esfandiari, homme d’affaires iranien et époux de l’ambassadrice du Maroc aux États-Unis Joumala Alaoui, fait également partie de la liste cette année. Né le 7 mai 1960 à Téhéran, “il est le fils et le petit-fils de dignitaires iraniens, des diplomates qui ont longtemps été au service du Shah d’Iran”, rapporte TelQuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top