Les retards de « Al Omrane » épinglés par le ministère de l’Économie et des Finances. – Al3omk

Les retards de « Al Omrane » épinglés par le ministère de l’Économie et des Finances.

al-omrane.jpg

Le ministère de l’Économie et des Finances a vivement critiqué les retards accumulés par le groupe « Al Omrane » dans la construction des « Villes nouvelles » à travers le pays.

Qu’il s’agisse de la ville de « Tamsna » à Rabat, de « Tamansourt » à Marrakech, de « Charafat » à Tanger ou encore de « Sahel Al Khiayta » dans la région de Casablanca, les retards s’accumulent selon le rapport qui estiment qu’Ils sont dus essentiellement à la lenteur dans la réalisation des équipements publics, et à l’absence d’un cadre juridique permettant de protéger ces villes contre la spéculation.

Le rapport pointe, par ailleurs, la lenteur enregistrée dans l’achèvement des programmes prioritaires, notamment celui des « villes sans bidonvilles » qui n’a pas été en mesure d’atteindre ses objectifs fixés depuis 2004, vu l’augmentation continue du nombre des habitants de ces zones qui a atteint 416 000 personnes fin 2018. Concernant la lutte contre l’habita insalubre, « Al Omrane » a réalisé, selon le rapport, 64% des objectifs attendus, soit 3861 unités sur un total de 6000 unités attendues, enregistrant ainsi une baisse de 25% par rapport à 2017.

Le même rapport ajoute que l’habitat à faible valeur a connu d’importantes difficultés quant à ses réalisations. Ainsi, seules 42865 unités ont été achevées et les travaux de 54896 unités lancés, fin 2018, soit un taux de réalisation de 43% et de 33% respectivement, pour un  objectif de 129138 unités fixé pour fin 2012.

Pour le programme destiné à la classe moyenne visant la construction de 3680 logements dans sa première tranche, seuls 582 logements ont été achevés alors que 1505 logements sont encore en cours de construction fin 2018.

Le rapport révèle que le chiffre d’affaire du groupe publique dépendant du ministère de l’Habitat a diminué de 9%. De 5048 millions de DH en 2017, il est passé à 5021 millions de DH en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top