Les banques marocaines sous la loupe des parlementaires – Al3omk

Les banques marocaines sous la loupe des parlementaires

banques-marocaine.jpg

Suite au critiques exprimées par le roi Mohamed VI récemment, les banques marocaines devraient passer sous la loupe de la première chambre des représentants. Une mission d’information sera crée à cet effet sur une initiative du PAM. Elle a tenu lundi sa première réunion.

Les membres du bureau de la Commission des finances présidée par Abdellah Bouanou étaient appelés à délibérer sur « la mission d’information temporaire sur les banques et la programmation de ses travaux ». Une date ultérieur sera également fixée pour l’élection du président de la mission, de son rapporteur et de leur deux suppléants. Des correspondances seront, par la suite, envoyées aux différents groupes parlementaires pour qu’ils désignent leurs représentants.

À travers cette enquête temporaire, la Commission entend trouver des réponses à un certain nombre de questions, telles que la marge bénéficiaire réalisée par les banques ? comment et sur quelle base elles fixent le prix des commissions bancaires ? et les taux d’intérêt ? et quelles ont les conditions de commercialisation des produits bancaires et d’assurance ?

Dans son discours d’ouverture de la session parlementaire en octobre dernier, le roi avait critiqué le système bancaire, affirmant que certaines catégories de la population « le considèrent comme un organisme ne recherchant qu’un profit immédiat et sans risque, en ont une perception négative. Cette représentation est justifiée par des faits, tels que le difficile accès des jeunes entrepreneurs au crédit, le faible accompagnement des diplômés et des petites et moyennes entreprises lors de leur création.

Il a, par conséquent, exhorté « le secteur bancaire national à un engagement plus ferme, à une implication positive plus vigoureuse dans la dynamique de développement que connaît notre pays. Cet effort doit porter spécifiquement sur le financement de l’investissement, l’appui aux activités productives, pourvoyeuses d’emplois et génératrices de revenus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top