Ça se complique (très) sérieusement pour Saad Lamjarred

22 janvier 2020 - 12:58

Le chanteur marocain, Saad Lamjarred, est renvoyé devant la cour d’assises pour le viol présumé de Laura Prioul, 23 ans, à l’hôtel Marriot à Paris, le 26 octobre 2016. Ainsi en a décidé la cour d’appel dans un arrêt.

La cour d’appel de Paris vient ainsi d’infirmer l’ordonnance rendue en avril dernier par la juge d’instruction, fait savoir Le Parisien. Cette juge avait requalifié les faits en agression sexuelle et violence. Ainsi, Saad Lamjarred était de facto renvoyé devant le tribunal correctionnel.

« Nous sommes satisfaits de cette décision. La chambre de l’instruction a fait une lecture et une analyse rigoureuses des faits, et n’a pas suivi le parquet qui demandait la confirmation du renvoi en correctionnelle. Le viol est un crime, c’est la cour d’assises qui est compétente », se félicite Jean-Marc Descoubes, avocat de la plaignante, qui avait interjeté appel.

De leur côté, les avocats du célèbre chanteur marocain, Thierry Herzog et Jean-Marc Fédida, entendent faire un pourvoi en cassation afin d’éviter un procès d’assises à leur client. Saad Lamjarred, 34 ans, a toujours plaidé non coupable, et contesté tout acte sexuel et toute violence sur la présumée victime.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Découvrez aussi

Un nouveau symptôme atypique du coronavirus découvert par des médecins américains

La NASA alerte sur l’approche d’un astéroïde de la taille d’un terrain de foot

La nouvelle maladie de Kawasaki fait son apparition en Algérie