Thomas Reilly critique la RAM et étale son linge sale::Son vol Casa - Londres annulé

10 février 2020 - 07:38

Les plaintes de l’ambassadeur britannique au Maroc contre la Royal Air Maroc (RAM) se suivent et se ressemblent. Dan un nouveau Tweet, Thomas Reilly a raconté les péripéties d’un voyage à bord d’un vol Casa - Londres  qu’il a effectué le week end dernier pour aller fêter l’anniversaire de sa mère.

« Hier était un jour difficile et fatiguant pour tous les voyageurs ayant choisi la RAM, raconte le diplomate: une absence de bonne conduite et de bon service client, une absence totale de l’information, un manque de respect pour les voyageurs et d’autres choses insupportables. »

Il a expliqué: « je suis parti à Londres avec ma petite famille pour fêter le 80 anniversaire de ma mère dans un voyage spécial et familial. Je me suis retrouvé devant un vol avec deux heures de retard à l’aéroport de Casa sans aucune excuse de la part de la compagnie. J’ai envoyé un tweet pour protester contre l’absence totale de l’information mais je l’ai supprimé par respect pour mon poste diplomatique »

Ensuite, poursuit- il, « la compagnie chargée par la RAM de nous transporter m’a demandé de ne pas poster de tweets. J’ai donc quitté la maison de mes parents le dimanche mais avant d’arriver à l’aéroport, j’ai demandé à la RAM des informations sur le vol sans recevoir aucune réponse. Quand nous sommes arrivés à l’aéroport, nous étions surpris d’apprendre que le vol a du retard, mais au lieu de nous informer que le vol a été annulé, la société a continué d’annoncer le vol sur les écrans de l’aéroport alors que j’avais appris que notre avion avait atterri à Nantes en France. J’ai alors voulu avoir plus d’informations mais je n’ai pas reçu de réponse ».

«Vers six heures du soir, La RAM a admis qu'elle ne pouvait pas nous fournir de vol, et elle a commencé à fournir des bus pour transporter les voyageurs vers un hôtel. J’ai choisi d’aller avec mes enfants dans un hôtel au centre ville, alors que certains voyageurs ont du payer de leur propre poche par ce qu’ils sont arrivés en retard ».

"On nous a demandé de venir à l'aéroport à cinq heures du matin mais à notre arrivée, n'avons trouvé aucun représentant la société pour nous recevoir. Tous les guichets étaient fermés, sans excuse et sans aucune considération pour l’état des voyageurs."

Ce tweet du diplomate britannique n’est pas le premier du genre. Il s’est déjà plaint publiquement du mauvais service de la RAM. Il s'ajoute aux centaines de plaintes des voyageurs marocains et étrangers contre la détérioration des services de la RAM,  notamment ses nombreux retards et annulations de vols, ainsi que l'absence de représentants de la compagnie dans les aéroports du Royaume pour expliquer les raisons de ces retards et pour communiquer avec les voyageurs.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: 1.672 nouveaux cas confirmés et 1.435 guérisons en 24H

L’hôpital militaire marocain déployé à Beyrouth offre plus de 3200 services médicaux

L’ONEE crée une Salle des Marchés pour la gestion des risques