Casablanca : Un café-restaurant ouvre ses portes à des stagiaires atteints du syndrome de Down

18 février 2020 - 04:56

Au Maroc, plusieurs internautes ont applaudi ce weekend des images de personnes atteintes du syndrome de Down, travaillant dans un café-restaurant bien connu à Casablanca.

Mais si certains ont considéré l’initiative comme un geste humanitaire, d’autres ont accusé la direction du café-restaurant d'utiliser ces personnes à des fins de publicité commerciale.

Dans une déclaration, Badreddine Moudoubah, manager du café Paul Cil situé dans le quartier Assalam à Casablanca, précise que «des demandes de formation de deux personnes atteintes du syndrome de Down ont été acceptées», notant que le café-restaurant «n'a pas besoin de publicité». «Notre objectif est d'intégrer ces personnes dans notre société, de les encourager et de leur donner l'opportunité qu'elles méritent», a-t-il assuré.

Il a expliqué que la direction du café-restaurant était hésitante. «Nous étions préoccupé quant à la psychologie de ces deux jeunes», explique-t-il, avant de noter qu’au contraire, tout se passe bien avec ces deux stagiaires.

Le café-restaurant a ouvert ses portes à un jeune homme de 28 ans et à une jeune femme d'environ 26 ans, qui poursuivent leur formation au Centre national Mohammed VI des handicapés (CNMH), pour entreprendre une formation de trois mois. Pour le manager, ils «travaillaient de la même manière que le reste de l’équipe».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Un nouveau symptôme atypique du coronavirus découvert par des médecins américains

La NASA alerte sur l’approche d’un astéroïde de la taille d’un terrain de foot

La nouvelle maladie de Kawasaki fait son apparition en Algérie