Ramtane Laâmamra candidat au poste d'envoyé spécial de l’ONU pour la Libye

12 mars 2020 - 09:53

Le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a décidé de nommer l'ancien ministre algérien des Affaires étrangères Ramtan Laâmamra au poste d'envoyé spécial de l’ONU pour la Libye. Selon des sources diplomatiques à New York, citées par France 24 mercredi soir, les 15 membres du Conseil de sécurité, y compris les membres permanents, soutiennent en principe cette nomination, en attendant son annonce officielle.

Et la chaîne d’ajouter que le groupe arabe à l’ONU soutient également cette candidature à l'exception de réserves émises par certains pays, notamment celles du Maroc.

Selon les mêmes sources, le nom de l'ancien ministre tunisien des Affaires étrangères, Khamis Jehnaoui, aurait également circulé comme l'un des candidats à ce poste, mais il semble que la Tunisie s’est finalement ravisé du fait de la sensibilité de ce poste.

Ghassan Salame, l'ancien envoyé des Nations Unies en Libye, avait récemment présenté sa démission de ce poste, officiellement pour des raisons de santé, cependant les observateurs lient sa démission aux difficultés qu’ils auraient rencontrées pour régler une crise libyenne qui ne cesse de se compliquer.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Tazi: Le débat sur la richesse est « dangereux » et ne mènera pas à une réconciliation

Zagora : le conseil provincial adopte des projets en matière d’éducation, de santé et d’eau potable

Un leader du RNI : « Ni «G8 » ni « G4 », nous refusons toute alliance avant les élections »