Taha Abderrahmane, Mehdi El Manjra et Mohamed Choukri donneront leurs noms à des écoles de Tanger

15 mai 2020 - 09:31

La direction régionale de l'éducation de la ville de Tanger a décidé de changer les noms de 13 établissements d'enseignement publics et privés, par des noms de personnalités et d’intellectuels marocains parmi lesquels on trouve le futurologue Mehdi El Manjra, et le philosophe islamologue Taha Abderrahmane.

Selon une correspondance de la directeur régional reçue par le journal «Al Oâmk» (rédaction arabophone), et adressées aux responsables de ces établissements, cette décision fait suite aux décisions du ministère de tutelle de changer les nom de certains établissements, à compter de la prochaine saison 2020-2021.

Ainsi, l’'école du secondaire qualifiant, Boukhalef changera de nom pour porter celui de Mehdi El Manjra, l'école primaire de Bani Saïd à Baní Makada celui de Taha Abdel Rahman, l'école El Aâwwama celui de Malika El Fassi, l’unique femme signataire du manifeste de l'indépendance, et l’école primaire Aharrarine, celui de l’écrivain Mohamed Chokri.

Le nom de l’école primaire Zyaten sera changé par celui de Al Farahidi, celui de Azib El Hajj Kaddour par Halima Saâdia, celui de l’école primaire Al Moughaî par Touria Sakkat, celui de l’école secondaire de Zyaten par Anoual, celui de l'école primaire, Yaâcoub Al Mansour 2 par Mohammed El Haddad, celui de l’école primaire, El Azib Abkiou par Khaled Mechbal. Le nom du groupe scolaire Al Kharb sera, quant à lui, remplacé par Imam Al Chatiby, le nom de l’école secondaire Mghougha sghira par Omar Al Khayyam, et celui du groupe scolaire Agzanaya par Abdel Hamid Hssaine.

Ces nouvelles appellations constitueront une réhabilitation symbolique pour ces personnalités qui ont marqué le paysage culturel et scientifique au Maroc, et en particulier Taha Abderrahmane et Mehdi El Manjra, qui n'ont pas reçu, selon les observateurs, la considération qu’ils méritent dans leur pays.

Né en 1944 à El Jadida, Taha Abderrahmane est un philosophe marocain, spécialisé en logique, philosophie du langage et éthique. Il est considéré comme l'un des philosophes les plus éminents dans le domaine de la pensée arabo - islamique depuis le début des années soixante-dix du 20 siècle. Feu Mehdi El Manjra (1933-2014) est un économiste et sociologue marocain spécialiste de futurologie. Il est l'une des plus grandes références arabes et internationales dans les questions politiques, les relations internationales et les études de futurologie. Ses réflexions sont axées sur les moyens de libérer le sud de la domination du nord à travers le développement, la recherche scientifique et l'usage de la langue maternelle.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19 : 238 nouveaux cas confirmés au Maroc, 12.290 au total

Covid-19: 175 nouveaux cas confirmés et 17 guérisons au Maroc en 24H

Covid-19: 244 nouveaux cas confirmés et 67 guérisons au Maroc en 24H