"Le temps de la nature" et du bilan de la préservation de l'environnement au Maroc

05 juin 2020 - 10:24

Le Département de l’Environnement au Ministère de l’Energie, des Mines a lancé une campagne médiatique pour informer et sensibiliser sur la biodiversité et l’importance des services éco systémiques à l’occasion de la célébration, le 5 juin, de la Journée Mondiale de l’Environnement sous le thème: « Le temps de la nature ».

Ce slogan souligne, selon un communiqué du département, « l'importance de la biodiversité et son rôle économique, social et environnemental ainsi que l’impact de sa dégradation sur la santé humaine».

Dans le contexte de la crise sanitaire que connait le monde actuellement, « la préservation de la biodiversité devient une nécessité impérieuse», ajoute le communiqué qui fait le bilan « des avancées réalisées et des défis à relever» par le Maroc pour préserver sa faune et sa flore.

Afin de préserver sa biodiversité, le Maroc a opté pour une politique des aires protégées en instaurant 10 parcs nationaux, et 154 sites d'Intérêt Biologique et Ecologique et en inscrivant 38 zones humides en tant que zones humides d’importance internationale (Sites RAMSAR).

Il a également développé des programmes de conservation et de restauration des espèces et de leurs habitats. C’est le cas, par exemple, des oiseaux d’Ibis-Chauve au Maroc au niveau du Parc National Souss-Massa qui compte aujourd’hui, un nombre record de 147 couples nicheurs et a produit 170 juvéniles (la population totale est de 708 oiseaux).

Sur les plans juridique et institutionnel, le cadre législatif a été renforcé, notamment, par la promulgation de la loi sur les aires protégées ; la loi relative à la conservation de la flore et de la faune sauvage; la loi sur la transhumance pastorale...etc. Une Commission Nationale du Changement Climatique et de la Diversité biologique, a également été instituée par décret, en tant qu’organe de concertation et de coordination de la mise en œuvre de la politique nationale relative à la biodiversité.

Le Maroc a également mis en place le Centre d’Echange d’Information de la Biodiversité pour mettre en exergue les efforts consentis pour la conservation de la biodiversité qui a reçu le 3ème Prix lors de la 14ème Conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique en novembre 2018.

Le Royaume abrite plus de 24 000 espèces animales et plus de 7000 espèces végétales. Il est classé 12ème exportateur mondial de plantes aromatiques et médicinales. Il compte 400 espèces reconnues pour leur usage médicinal et/ou aromatique, et 800 espèces à potentiel aromatique ou médicinal.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Coronavirus: 3.387 nouveaux cas confirmés et 2.497 guérisons en 24H

Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, nouvel émir du Koweït

Covid-19: 1.672 nouveaux cas confirmés et 1.435 guérisons en 24H