Le Roi: Le combat, inachevé encore, contre la pandémie du Covid 19 s'inscrit toujours dans un contexte difficile et sans précédent

20 août 2020 - 09:39
MAP

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a affirmé jeudi que le combat, inachevé encore, contre la pandémie du Covid-19, s’inscrit toujours dans un contexte difficile et sans précédent.

"En dépit des efforts déployés, la pandémie fait toujours rage et le combat, inachevé encore, s’inscrit toujours dans un contexte difficile et sans précédent", a souligné le Souverain dans un discours à la Nation à l’occasion du 67è anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple.

Relevant que le Maroc a été cité en exemple pour son respect des mesures préventives et pour les résultats probants qu’il a enregistrés durant la période de confinement, Sa Majesté le Roi s’est félicité de ce bilan, qui a été “un sujet particulier de fierté”, notamment au vu des bas niveaux du nombre de décès et de la proportion des individus atteints, comparativement à ceux de nombreux autres pays.

Dans Son discours, le Souverain a tenu à rappeler qu’en ce même jour de l’an 1953, “la volonté de Notre Grand-Père, Sa Majesté le Roi Mohammed V, et de Son compagnon de lutte, Notre Père, Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu ait leurs âmes, convergea avec celle du peuple marocain, pour que naquît une révolution historique dont le mot d’ordre fut le rejet solennel des plans coloniaux”.

L’Histoire du Maroc est richement tissée d’événements qui portent témoignage de la symbiose parfaite entre le Trône et le peuple, toujours unis face aux vicissitudes du temps, a souligné Sa Majesté le Roi, notant que c’est l’état d’esprit qui, lors des premières phases de la pandémie du Covid-19, a animé les Marocains qui ont alors fait preuve d’engagement et se sont collectivement engagés.

Le Souverain a toutefois regretté que par la conjonction de plusieurs facteurs, la levée du confinement s’est accompagnée d’une multiplication exceptionnelle de cas d’infection.

“En effet, certains ont confondu levée du confinement et fin de la maladie alors que d’autres ont affiché un laisser-aller et un relâchement inadmissibles”, a déploré Sa Majesté le Roi, ajoutant que d’aucuns réfutent même l’existence de la pandémie.

Le Souverain a également souligné que “la maladie est bien réelle; soutenir l’inverse nuit, non seulement à celui qui le prétend, mais aussi à sa famille et à ses compatriotes”, relevant que cette maladie ne fait aucune distinction entre population rurale et population urbaine, ni entre enfants, jeunes et personnes âgées.

La réalité est qu’une frange importante de la population ne respecte pas les mesures sanitaires préventives adoptées par les pouvoirs publics comme le port du masque, l’observation des règles de distanciation sociale, l’utilisation des produits d’hygiène et de désinfection, a encore déploré SM le Roi.

“Ces comportements pourraient être compris si les outils de prévention étaient, soit indisponibles sur le marché, soit coûteux. Mais, il se trouve que l’Etat s’est scrupuleusement attaché à fournir ces produits en abondance et à des prix très raisonnables” , a insisté le Souverain, rappelant que l’Etat a en effet subventionné le prix des masques et il a encouragé leur production industrielle locale pour qu’ils soient à la portée de tous.

Sa Majesté le Roi a, de même, indiqué que ces attitudes irrationnelles” sont d’une part dénuées de civisme car agir en bon citoyen, c’est avant tout se soucier de la santé et de la sécurité d’autrui, notant que ces attitudes traduisent, d’autre part, un manque de solidarité, “car être solidaire, ce n’est pas seulement aider autrui matériellement, c’est surtout, dans cette situation, éviter d’être potentiellement un vecteur de contamination pour les autres”.

“Ces postures prennent à rebours les efforts fournis par l’Etat”, qui a réussi à apporter son soutien à de nombreuses familles restées sans moyens de subsistance, a encore souligné Sa Majesté le Roi, notant toutefois que cet appui ne peut continuer indéfiniment, car les aides accordées par l'Etat excèdent ses ressources.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Bourita: le Maroc ne ménage aucun effort pour contribuer à la mise en œuvre des objectifs du Pacte de Marrakech

El Guerguarat : Le Japon insiste sur l’importance de garantir la libre circulations des personnes et des biens

Santé: Une capacité litière supplémentaire de 2.260 lits en 2021