Un leader du RNI : « Ni «G8 » ni « G4 », nous refusons toute alliance avant les élections »

14 septembre 2020 - 12:59

Une source de premier plan au Rassemblement National des Indépendants (RNI) a révélé au journal « Al Oâmk » (rédaction arabophone) que son parti refuse de s’engager dans des alliances politiques avant les élections législatives prévues en 2021.

« Il n’y aura ni « G8 » ni « G4 » » avec aucun parti, dit - il, une allusion à deux alliances conclues à la veille des élections législatives de 2011.

Notre source nous a confirmé que le RNI ne formera des alliances qu’après les élections et sur la base de ses résultats, et toute discussion à ce propos reste pour le moment prématurée.

Il a, ainsi, exclu tout recours à des alliances partisanes, comme cela s'était produit en 2011 sous Salaheddine Mezouar, l’ancien président du RNI, avec la formation d’une quadruple alliance transformée en une alliance à huit, appelée à l'époque par les médias «le G8 », et qui s’était soldée par un échec.

Le leader du RNI a annoncé à notre journal que son parti parie sur les élections législatives de 2021 pour remporter la première place qui lui permettrait de former le gouvernement, soulignant que le RNI couvrira toutes les circonscriptions afin de gagner le plus grand nombre de voix.

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Tazi: Le débat sur la richesse est « dangereux » et ne mènera pas à une réconciliation

Zagora : le conseil provincial adopte des projets en matière d’éducation, de santé et d’eau potable

El Moussalli visite le Centre de soutien aux personnes en situation d’handicap à Dakhla et remet des chèques de soutien.