Un accord de 20 millions de dollars entre la BERD et le CAM pour stimuler le commerce extérieur

23 septembre 2020 - 08:27

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et le Crédit Agricole du Maroc (CAM) ont signé, mercredi, une convention de prêt visant à stimuler les échanges commerciaux au Maroc, annonce un communiqué du groupe parvenu au journal « Al Oâmk ».

Ainsi, la BERD a « accordé au Crédit Agricole du Maroc, principale banque agricole du royaume et partenaire historique du secteur, une nouvelle ligne de financement du commerce extérieur de 20 millions de dollars US » ajoute le communiqué.

Cette ligne de financement multidevise et non-engagée, sera déployée pour émettre des garanties en faveur des banques confirmatrices et pour fournir un financement en devise destiné à des transactions commerciales d’exportations ou d’importations.

Elle s’inscrit dans le cadre du Programme de facilitation des échanges (TFP) de la BERD. En rejoignant ce programme, le  groupe Crédit Agricole a désormais accès à un réseau de plus de 100 banques émettrices et 800 banques confirmatrices partenaires de la BERD à travers le monde, ce qui lui permettra d'étendre son réseau de correspondants bancaires et permettra à ses clients de saisir de nouvelles opportunités commerciales à l’international. Cette ligne offrira également au CAM une enveloppe de financement en devise visant l’accompagnement de ses clients importateurs et exportateurs. Il s’agit du premier projet du genre signé entre les deux parties.

La BERD est heureuse de compter le CAM parmi ses partenaires en tant qu’institution de référence pour le financement du secteur agricole au Royaume. Pour sa part, le Crédit Agricole du Maroc « s’est félicité pour ce nouveau partenariat qui lui permettra de mieux répondre aux attentes de sa clientèle exportatrice et importatrice ».

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Communiqué du Cabinet royal

AMMC: Émissions de titres de créance: Hausse de 31% en 2019

Climat des affaires au Maroc: les opérateurs optimistes au T3-2020