Un partenariat de 110 millions de dh entre le groupe Abdelmoumen et la CDG pour développer l’industrie automobile

26 septembre 2020 - 09:53

Le groupe Abdelmoumen et le groupe CDG viennent de signer un important contrat d’investissement dans le secteur automobile en présence du ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie verte et numérique, Moulay Hafid El Alami, et du directeur général de la CDG, Abdellatif  Zaghnoun, annonce un communiqué conjoint.

D’une enveloppe globale de 110 millions de dh, ce contrat sera exécuté par le fonds d’investissement « CDG Investment Fund » dans le but de développer les projets de la société «Socafix» du groupe Abdelmoumen.

Ce partenariat s'inscrit dans un contexte marqué par la vitalité que connait le secteur automobile grâce à une politique publique volontariste via notamment le plan d'accélération industrielle dont l’une des priorités est le renforcement de l’infrastructure des voitures dans l'écosystème marocain.

A cette occasion Moulay Hafid El Alami a salué l’avènement de cet investissement 100% marocain, qui contribuera, selon lui, à développer en profondeur ce secteur et à une meilleur intégration locale.

De son côté, Abdellatif Zaghnoun s'est félicité de voir ce processus d'investissement se concrétiser, notant que «cela reflète la transformation stratégique opérée par le groupe CDG depuis 2017 et qui a ouvert de nouvelles opportunités d’investissements afin de mettre en œuvre les directives du roi Mohammed VI qui s'est exprimé à plusieurs reprises au sujet du tissu productif marocain, et en particulier celui de l’industrie orientée vers l'export ».

Hakim Abdelmoumen, PDG du groupe Abdelmoumen, a également souligné sa ferme volonté de créer, à travers ce partenariat, «une entreprise marocaine leader de l'industrie automobile dans la région qui sera un levier d'investissement global, avec des métiers multiples et une très forte intégration locale». Il a ajouté que ce large partenariat permettra à son groupe, en totale cohérence avec la politique publique dans ce secteur, «un transfert de connaissances et de technologie à travers une croissance organique, une croissance externe ainsi que des nouvelles joint-ventures ».

Le Groupe Abdelmoumen est un groupe industriel à capital marocain comprenant plusieurs sociétés, dont «Socafix» spécialisée dans la fabrication des structures métalliques et des pièces automatiques pour les constructeurs automobiles. Parmi ses clients, on citera de grandes marques connues dont Renault, le groupe « PSA » (Peugeot et Citroën), le groupe « Lear » spécialisé dans le câblage, et « Faurecia » spécialisée dans la production de matériel automobile, ainsi que d'autres entreprises multinationales.

Le Groupe Abdelmoumen a mis en place un plan de développement industriel dans le cadre de la réorganisation de l'activité automobile de « Socafix », dans la perspective de renforcer sa position de leader auprès des constructeurs, de développer de nouvelles activités dans le secteur et des partenariats industriels permettant de renforcer ses acquis technologiques.

De son côté, la CDG a toujours été un acteur majeur de cette dynamique générale, notamment à travers son rôle dans l'installation de la plateforme de production «Renault», et celle, récemment, du groupe «PSA», ainsi que son rôle dans le développement des zones industrielles.

Ce contrat est le fruit de nombreuses discussions entamées en 2019. Il confirme la volonté du Groupe Abdelmoumen et de «CDG INVEST» de réaliser un partenariat dans le secteur automobile afin de renforcer la présence du capital marocain et contribuer à une meilleur intégration locale. L'opération vise également à renforcer le rôle de «Socafix» dans le secteur automobile marocain, et à l'accompagner dans l'ambitieux plan de croissance qu'elle entend mettre en œuvre pour être un acteur de référence dans les différents secteurs à valeur ajoutée.

La réalisation de cette transaction est soumise à des conditions connues antérieurement dont, notamment, l'obtention des licences réglementaires requises à cet effet.

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

«Quiz Finance» : l’application mobile d’éducation financière de l’AMMC

PLF 2021: la « contribution de solidarité » sera limitée aux entreprises dont le bénéfice net dépasse 5 MDH

Une gigafactory au Maroc; et pourquoi pas?