Le Crédit Agricole déploie un large dispositif pour accompagner la campagne agricole

16 novembre 2020 - 07:41

En plus des 8 milliards de Dhs mobilisés pour accompagner la campagne agricole 2020-2021, le Crédit Agricole du Maroc (CAM) lance un large dispositif innovant qui s’appuie sur son expertise et son savoir-faire en tant que leader du financement du monde agricole et agro-alimentaire.

Selon un communiqué de la banque reçu par le journal « Al Oâmk », ce dispositif ambitieux marque l’engagement du CAM pour accompagner les entrepreneurs agricoles tout au long des chaînes de valeur grâce à la mise en place d’outils financiers inclusifs et de programmes permettant aux agriculteurs et aux ruraux de générer de la croissance et d’améliorer leur niveau de vie.

Visant à soutenir la résilience du secteur agricole et conformément aux orientations du nouveau plan stratégique « Génération Green 2020-2030 », le dispositif prévu par le CAM, outre l’axe financier qui assure le doublement de l’enveloppe de 4 à 8 milliards de dirhams, se décline en quatre autres axes :

D’abord, conscient que la situation de chaque filière est différente selon ses spécificités et selon les régions, le CAM adopte une approche différenciée basée sur une vision matricielle filière/région qui prend notamment en compte l’impact de la situation climatique de chaque région sur chaque filière et son écosystème. En effet, certaines filières souffrent de stress hydrique et de sécheresse dans certaines régions, quand, dans d’autres, au contraire, elles enregistrent une bonne campagne. Pour les adresser, le CAM a mis en place une approche territoriale portant une attention particulière à la situation du secteur agricole, région par région, et déploiera, dès que nécessaire, un dispositif spécifique pour apporter son appui et son accompagnement à l’ensemble des agriculteurs, leur permettant ainsi de dépasser les conjonctures difficiles.

La Banque organisera également des tournées régionales pour être à l’écoute des acteurs et apporter les solutions adéquates et adaptées aux opérateurs de chaque filière en fonction de leur situation: rééchelonnement, traitement de l’endettement, refinancements…

Ensuite, dans le cadre du déploiement du programme intégré d’appui et de financement des entreprises «INTELAKA», initié par Sa Majesté le Roi, le monde rural et agricole a bénéficié d’un dispositif spécifique, « Al Moustatmir Al Qaraoui », porté par le Crédit Agricole qui s’engage à fournir un accompagnement aussi bien financier que non financier adapté au cycle de vie et au niveau de maturité de l’entreprise alliant financement et mise à disposition de conseil et de l’expertise de la Banque et de son écosystème.

Le CAM prévoit de poursuivre aussi la mise en œuvre du programme « Al Moustatmir Al Qaraoui » et lance en coordination avec le Ministère de l’Agriculture, de nouvelles offres produits dédiées combinant incitations de l’Etat et crédit bancaire et ce afin d’accompagner la stratégie « Génération Green » visant la promotion de l’élément humain en milieu rural et la pérennité du développement agricole.

Le CAM met aussi en place un premier pack spécifique dénommé « Pack CAM - Génération Green Jeunes », destiné aux jeunes agriculteurs ainsi qu’à la jeune entreprise rurale de services à l’agriculture. La Banque lancera également, dans ce cadre, un pack dédié à l’accompagnement des ayants-droit dans le cadre du projet de « Melkisation » des terres collectives afin de financer leurs besoins à titre individuel (personnes physiques) ou en groupement.

Troisièmement, dans le but de faciliter l’accès aux services bancaires à l’ensemble des citoyens notamment les populations résidant dans les zones enclavées, le Crédit Agricole a fait du digital un levier stratégique de croissance et de différenciation en lançant une large panoplie de produits digitaux et d’applications innovantes qui participent grandement aux efforts nationaux d’inclusion financière. Le Groupe ambitionne de contribuer fortement à la création d’un écosystème digital incluant les filières agricoles en offrant ses plateformes digitales comme socle de base pour la mise en place de parcours spécifiques aux diverses filières.

Parmi les initiatives liées à la digitalisation on citera: Imtiazat-e : Première application bancaire gratuite dédiée aux agriculteurs, «Imtiazat-e» offre des fonctionnalités diverses dont la consultation de compte, l’initiation des demandes de financement court terme, le suivi des dossiers FDA, le règlement des fournisseurs partenaires…

Hssab-e : une application mobile qui permet d’ouvrir un compte en ligne sans se déplacer en agence dans le respect total de la règlementation en vigueur en matière de devoir de vigilance en profitant de la robustesse des technologies développés par notre Digital Factory.

Beztam-e : l’une des premières solutions mobiles interopérables sur le marché, « Beztam-E » permet de réaliser des opérations de transfert d’argent, de paiement et de règlement des factures de façon simple et innovante 24h/24 et 7j/7. « Beztam-e » peut être adossé à un compte bancaire ou à une carte prépayée qui lui confère une souplesse notamment pour les commerçants.

AL FILAHI CASH (AFC) : établissement de paiement du Crédit Agricole qui offre une panoplie de services spécifiques aux établissements de paiement via l’application AlfilahiPay, ses agences en propre ou son réseau d’agents via le CAM. AFC dispose aussi d’agreement pour offrir des services d’intermédiation bancaire de base.

Quatrièmement, l’inclusion financière représente une priorité de taille pour le Crédit Agricole. Afin de renforcer ses efforts de bancarisation des populations les plus enclavées, il déploie en effet, des actions fortement impactantes, confirmant ainsi sa vocation de banque solidaire et citoyenne. Au titre de sa politique de proximité, il a augmenté de façon considérable son parc d’agences mobiles qui est passé de 50 à 100 agences. Véritable force de frappe, ce réseau sillonne le pays en vue de soutenir les populations rurales et intensifier le rôle de la Banque pour l’inclusion financière et le financement de l’agriculture solidaire et des activités économiques en milieu rural.

Par ailleurs, le Crédit Agricole prévoit de poursuivre son important programme d’éducation financière de base de la population rurale et qui a bénéficié à quelques 15.000 petits producteurs agricoles et ménages ruraux dont en particulier des femmes et des jeunes.

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Un trophée pour le Crédit Agricole en reconnaissance de son soutien au secteur avicole

CGEM et IFC : Recul du taux d’emploi des femmes marocaines à 21%

La Bourse de Casablanca démarre en repli