Le Royaume-Uni va annuler les droits de douane imposés sur certains produits américains après le Brexit

09 décembre 2020 - 09:40

Le Royaume-Uni a annoncé, mercredi, qu’il va renoncer aux droits de douane imposés sur certains produits américains dès son départ effectif de l’Union européenne, à la fin de cette année.

Cette décision qui vise à rapprocher Londres de Washington une fois que les Britanniques auraient quitté le marché unique européen et l’union douanière, permettra « de faire retomber les tensions pour que les Etats-Unis et le Royaume-Uni avancent vers la prochaine phase de leur relation commercial », selon un communiqué du ministère britannique du Commerce international.

Elle vise également à trouver « une solution au conflit commercial » opposant les deux avionneurs européen Airbus et américain Boeing, ajoute la même source.

Le Royaume-Uni maintiendra toutefois les droits de douane sur l’aluminium et l’acier, en réponse à ceux imposés par les Etats-Unis.

« En tant que nation indépendante du point de vue commercial, nous avons enfin la capacité d’établir ces droits de douane selon nos intérêts », s’est félicité, le ministre du Commerce international, Liz Truss, cité par le communiqué.

Le Royaume-Uni a formellement quitté l’Union européenne le 31 janvier 2020, quatre ans après un référendum historique marquant la fin de 47 ans de mariage sans amour. Le pays reste toutefois régi par la réglementation européenne jusqu’à fin décembre, en attendant que les deux parties parviennent à un accord de libre-échange.

Depuis son départ de l’UE, Londres aspire à diversifier ses échanges économiques et commerciaux en cherchant de nouveaux partenaires. Le pays a déjà conclu un vaste accord récemment avec le Japon et convenu d’un accord commercial provisoire avec le Canada.

Le Royaume-Uni espère également négocier un accord commercial avec Washington dans les plus brefs délais, mais cela semble être retardé à cause de la transition du pouvoir en cours aux Etats-Unis en plus de la conjoncture économique résultant de la crise sanitaire.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

USA: l’ex-secrétaire d’Etat, Colin Powell, n’est plus

France: L’ancien PM Edouard Philippe crée un nouveau parti politique

France: fin de l’obligation du masque à l’école dans 47 départements