Une étude scientifique de l’UMA sur les menaces terroristes et le crime organisé dans le Maghreb

21 décembre 2020 - 11:32

Le Secrétariat Général de l'Union du Maghreb Arabe, en collaboration avec l’Union Africaine, et l’appui de l’Union Européenne, a organisé un symposium dédié aux «Menaces terroristes et crime organisé dans la région du Maghreb: impacts sur la paix et la sécurité pendant la dernière décennie ».

Selon un communiqué de presse de cette instance reçu par le journal « Al Oâmk», le symposium s’est tenu dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’Architecture de Paix et de sécurité (A.P.S.A. IV). Cinq experts-chercheurs en provenance de la Libye, de la Tunisie, de l’Algérie, du Maroc et de la Mauritanie, y ont exposés leurs travaux pendant trois jours (les 16-17-18 décembre 2020) à Casablanca.

La séance d’ouverture a été inaugurée, mercredi 16 décembre, par un discours de bienvenue de Basma Soudani, directrice des Affaires Politiques et de l’Information au Secrétariat Général de l’Union du Maghreb arabe, à travers lequel elle a tenu à rappeler les efforts déployés par l’UMA pour réaliser l’étude scientifique portant sur les menaces terroristes et le crime organisé dans le Maghreb.

Au cours de ces trois jours, les experts maghrébins ont analysé les impacts socio-économico-politiques des menaces terroristes sur le Maghreb, ainsi que leurs effets sur la paix et la sécurité dans la région.

La première journée (mercredi 16 décembre) a été consacrée à la présentation des études algérienne et tunisienne, la deuxième (jeudi 17 décembre) à celle de l’étude libyenne et la troisième, enfin, (vendredi 18décembre) a été dédiée à la présentation des études relatives au Maroc et à la Mauritanie.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Lutte anti-terroriste: la DGST permet aux Etats-Unis de neutraliser un soldat radicalisé avant de passer à l’acte

La situation à Guerguarate est calme, le trafic routier entre le Maroc et la Mauritanie « n’est aucunement perturbé »

Bouznika: Les parties libyennes saluent le soutien continu de SM le Roi en faveur du règlement de la crise libyenne