La France réitère son soutien au plan d’autonomie au Sahara marocain

09 avril 2021 - 12:02

La France a réitéré son soutien au plan d’autonomie au Sahara marocain en tant que« base sérieuse et crédible », appelant à « une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable » du conflit. Par la voix de saporte-parole, le ministère français des Affaires étrangères a également appelé de ses vœux la nomination rapide d’un nouvel envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies.

Cette position française a été réaffirmée lors d’un entretien, jeudi, par visioconférence entre les ministres des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian,et marocain Nasser Bourita qui ont évoqué « les relations bilatérales très denses entre la France et le Maroc et les enjeux communs aux deux pays, notamment les conséquences de la crise sanitaire, la coordination pour y faire face, ainsi que les questions de l’immigration » ajoute le communiqué.

La même source a relevé que la France a rappelé son « soutien » à la recherche d’une solutionau conflit du Sahara « conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies ».

Le ministre français a également salué la qualité de la coopération sécuritaire entre les deux pays, régulièrement démontrée, notamment en matière de lutte contre le terrorisme.

Sur le plan régional, le ministre a salué les avancées politiques récentes en Libye et a réitéré son soutien au processus des Nations unies qui doit conduire à l’organisation d’élections générales du 24 décembre 2021, et sur le plan sécuritaire au retrait de tous les mercenaires et combattants étrangers.

Jean-Yves Le Drians’estaussifélicité de la participation du chef du gouvernement marocain, Saâd-Eddine el Othmani, à la conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel et au Sommet de N’Djamena, ainsi que la participation de Nasser Bourita à la conférence ministérielle de la Coalition pour le Sahel, rappelant les initiatives engagées par la France dans ce cadre.

La porte-parole a ajouté que le ministre français a salué « la nouvelle dynamique dans la relation entre le Maroc et l’Union européenne et réaffirmé le rôle stratégique du Maroc comme partenaire de l’Union ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Démantèlement d’un gang en Turquie qui forçait les femmes marocaines à se prostituer

La crise de l’eau s’intensifie dans les villages de Zagora et les activistes tirent la sonnette d’alarme

ADM continue de « faire chanter » les Marocains pour acquérir Jawaz et sème le chaos