Le PPS appelle à aider les secteurs touchés par l’état d’urgence pendant le Ramadan

15 avril 2021 - 09:57

Le bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) a appelé le gouvernement à accorder les aides nécessaires aux catégorie professionnels les plus touchées par l’arrêt de leurs activités à cause de l’état d’urgence instauré durant le mois de ramadan.

Dans un communiqué reçu par le journal « Al Oâmk », le PPS souligne la nécessité de prendre «des mesures et des dispositions concrètes pour permettre à des milliers de citoyennes et citoyens, en particulier dans les secteurs des services comme les cafés, les restaurants, les traiteurs et autres métiers afin de faire face aux dépenses et charges de la vie durant ce mois béni ».

Lors de sa réunion hebdomadaire, tenu mardi, le parti de l’opposition a également abordé la situation dans le secteur de l’enseignement public, suite, notamment, aux manifestations des enseignants contractuels. A ce propos, il « insiste sur l’impératif pour le gouvernement d’opter pour la voie du dialogue et de l’écoute des représentants des différentes catégories, de s’éloigner de toutes les pratiques provocatrices, rigides et violentes et d’œuvrer inlassablement pour trouver les solutions appropriées aux revendications légitimes exprimées, sur la base de l’égalité réelle des chances ».

Le PPS « réaffirme la place capitale que doit occuper l’école publique de qualité dispensant un enseignement et une formation utiles dans le système national de l’éducation et de la formation ». Le bureau politique a insisté sur la nécessité de prendre toutes les dispositions nécessaires pour « assurer la continuité et la fin de l’année scolaire dans de bonnes conditions et de protéger le temps scolaire de la déperdition dans l’intérêt des générations montantes et de l’avenir du pays ».

Au niveau de la vie interne du parti, le bureau politique a pris connaissance d’une série de rapports concernant divers domaines d’activité du parti, relatifs notamment à la poursuite des préparatifs des échéances électorales prochaines.

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Transparency Maroc critique le manque de débat et de transparence sur la loi de la réforme fiscale

Les ventes de ciment en hausse 24,4% à fin juin 2021

Covid 19 : 200 millions de doses de vaccin de l’UE pour l’Afrique