Le FMI appelle le Maroc à poursuivre ses réformes et salue sa stratégie face à la crise Covid-19

18 avril 2021 - 12:40

La Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a appelé le Maroc à poursuivre ses réformes et à tirer profit des nouvelles opportunités qui se présentent notamment dans les domaines climatiques et de digitalisation.

Lors d’une réunion virtuelle, tenue vendredi, avec Mohamed Benchaaboun, ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, et Abdellatif Jouahri, Gouverneur de Bank Al-Maghrib, Georgieva a souligné l’engagement du FMI et de la communauté financière internationale à soutenir les pays en développement dans leurs efforts pour accélérer la reprise et la transformation économique et renforcer la résilience aux chocs futurs, indique un communiqué du ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration reçu par le journal « Al Oâmk ».

Lors de cette rencontre, tenue en marge des réunions de printemps de la Banque mondiale et du FMI du 9 au 11 avril 2021, Kristalina Georgieva a félicité le Maroc pour les progrès réalisés en matière de vaccination, ainsi que sa stratégie anticipative d’atténuation des effets de la crise sanitaire et de relance économique.

Pour sa part, Benchaaboun a présenté les principales mesures de riposte adoptées par le Maroc, à travers notamment la mise en place du Fonds Covid-19, ajoute la même source.

Il a également exposé les chantiers prioritaires de réformes engagés par le Maroc, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI, en particulier le plan de relance post-Covid, la réforme du secteur public et le programme de généralisation de la protection sociale.

Le ministre a par ailleurs salué le management du FMI pour les initiatives lancées afin d’atténuer les effets négatifs de la crise. Dans ce cadre, il a invité le FMI, de par son positionnement de référence au sein de l’architecture financière mondiale, à mettre en place des initiatives dédiées aux pays à revenu intermédiaire, dont le Maroc, afin de répondre à leurs besoins spécifiques dans le contexte de la crise actuelle.

De son côté, M. Jouahri, a salué le travail accompli par le FMI durant cette période de crise sous le leadership de Kristalina Georgieva, et remercié le FMI pour l’appui technique et financier apporté au Maroc notamment à travers la LPL, fait savoir le communiqué.
Le wali de la Banque centrale a également mis en relief les engagements du royaume et les progrès réalisés dans d’autres secteurs prioritaires notamment la finance verte, les partenariats public-privé, l’inclusion financière et la digitalisation.

Au terme de cette réunion, les deux parties ont réaffirmé leur engagement et leur volonté commune pour renforcer davantage les relations de coopération entre le Maroc et le FMI et pour réussir l’organisation des assemblées annuelles de la BM et du FMI, prévues à Marrakech, en octobre 2022, conclut le communiqué.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Affaire Addoha – EPC Maroc: La famille Sefrioui absente de l’audience devant le tribunal

Philip Morris commercialise le tabac chauffé « IQOS » pour la première fois au Maroc

Akhannouch annonce son retrait total de la gestion de sa holding familiale