L’ex PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn entendu par des juges français à Beyrouth

31 mai 2021 - 05:19

Des juges français ont entamé, lundi, à Beyrouth, l’audition de l’ancien PDG du groupe Renault-Nissan, Carlos Ghosn qui avait fui le Japon où il était poursuivi dans des affaires de corruption.

Arrêté au Japon, il y a plus d’un an, Carlos Ghosn a la triple nationalité: libanaise, française et brésilienne. Après avoir échappé à la justice japonaise, il sera donc entendu jusqu’à vendredi au Liban où il a trouvé refuge, dans le cadre de l’entraide pénale internationale.

Des juges venus de Nanterre et Paris et des enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption en France ont pu écouter sa version des faits ce matin dans deux affaires de malversations présumées qui portent sur des millions d’euros.

Il s’agit, notamment, de dépenses liées à des soirées organisées au château de Versailles en France, pour célébrer son 60e anniversaire, et à des paiements suspects versés à un agent commercial à Oman.

Dés le premier jour des auditons, la défense de l’accusé a annoncé dans un communiqué avoir identifié « des irrégularités de procédure qu’elle estime graves ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

l’UE reconnait les certificats Covid 19 de vaccination et de test délivrés au Maroc

Guinée: des militaires annoncent avoir arrêté le président Alpha Condé et dissous la Constitution

Turquie : Conscience collective et technologie pour lutter contre Covid 19