La chaîne d’information « France 24 » interdite en Algérie.

14 juin 2021 - 12:50

Les autorité algériennes ont décidé de retirer, dimanche soir, l’accréditation de la chaîne française d’information continue « France 24 ».

Très regardée en Algérie et dans les pays du Maghreb, « France 24 » a été accusée par le ministère algérien de la communication « d’hostilité manifeste ». Ce dernier lui reproche, également, « le non respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation, ainsi qu’une agressivité avérée à l’égard de l’Algérie ».

Cette décision serait, directement, liée à la couverture des élections législatives qui se sont déroulées, le week – end dernier, en Algérie. Cependant, Alger avait déjà exprimé, en mars dernier, son mécontentement de la couverture de la chaîne des événements du « Hirak » (le mouvement de protestation populaire déclenché depuis 2019).

En réaction à cette décision, la chaîne française a souligné, dans un communiqué officiel, que « notre couverture de l’actualité algérienne se fait dans la transparence, l’indépendance et l’honnêteté. Comme c’est le cas partout dans le monde ».

Sur son site internet, la chaîne d’information internationale a, également, écrit ce commentaire: « France 24 a couvert ce week-end les élections législatives algériennes en anglais, arabe et français », une autre manière de dire que la chaîne a été active et professionnelle.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

France: plus de 200 mille manifestants conte le pass sanitaire

Ould Ghazouani : La Mauritanie suit avec beaucoup d’attention la situation en Tunisie

Covid 19 : 200 millions de doses de vaccin de l’UE pour l’Afrique