Agences de location de voitures : appel à l’aide du gouvernement

24 juin 2021 - 03:55

La Fédération de Associations d’agences de locations de voitures au Maroc (FALAM) se plaint des multiples difficultés occasionnées par la pandémie du Covid 19, et appelle le gouvernement à soutenir ce secteur.

Elle explique, dans un communiqué reçu par le journal « Al Oâmk », que « de nombreuses entreprises ont annoncé leurs faillites et que pas moins de 30% ont été contraintes de réduire le nombre de leur voitures pour pourvoir survivre et faire face aux multiples charges sociales ».

La FALAM critique le ministère de tutelle qui est resté, selon elle, « indifférent à la détérioration du secteur ». Elle a, également, mis en exergue ses grosses dettes et ses démêlés avec les assureurs qui ont augmenté leurs tarifs récemment « sans aucun sens civique ».

A cet égard, elle reproche aux les assureurs leur refus, implicite, d’offrir aux agences de location de voiture « l’assurance sur la responsabilité civile obligatoire qui est un droit garanti par la loi ».

Cette situation générale explique, selon le communiqué, « l’offre réduite malgré une demande croissante » sur la location des voitures dans la marché marocain actuellement.

Malgré cela, la FALAM se dit «mobilisée » pour réussir l’opération retour « Marhaba » des marocains résidents à l’étranger (MRE) suite aux instructions royales et incite ces derniers à traiter directement avec les agences de location et à éviter les intermédiaires qui travaillent dans l’informel. La Fédération s’engage à « offrir ses services dans les meilleures conditions avec des prix raisonnables ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Le détail des indemnités des présidents des conseils des régions et des communes

Zaina Idihli : Une ambition au service d’un changement tangible à Souss Massa

Les forces françaises tuent Abou Walid Sahraoui, chef de l’EI au Grand sahara