Les petites et moyennes entreprises vivent au bord de la faillite au Maroc

28 juin 2021 - 07:40

La Confédération marocaine des très petites et petites et moyennes entreprises (TPE-PME) a alerté les différents acteurs publics et privés sur la situation de ce secteur qui vit au bord de la faillite à cause de la crise Covid 19.

Dans un communiqué reçu par le journal « Al Oâmk », publié à l’occasion de la Journée internationale des TPE-PME, la Confédération a tenu à sensibiliser les politiques, les économistes, et tous les acteurs au sujet de cette « situation difficile et extrêmement critique ».

« Avec un endettement excessif et une crise étouffante », le communiqué déplore l’absence d’aide ou de soutien de l’Etat appelant à un programme urgent à cet effet.

La Confédération Marocaine a rappelé, à ce propos, le mémorandum d’entente signé, vendredi, par Abdellatif Jouahri, Wali Bank Al Maghrib, et Mokhtar Diop, directeur général de la Société financière internationale (SFI) pour la promotion de l’accès des TPE-PME au financement. Suite à cet accord, la Confédération voudrait prendre part à toutes les concertations visant sa mise en œuvre et ne veut pas rester à l’écart.

Dans son communiqué, la Confédération a souligné que, depuis 2020, des faillites se sont succédées emportant plusieurs très petites entreprises en manque de financement.

Face à cette situation, elle appelle également à mettre en place une commission nationale composée de Bank Al Maghrib, du ministère des Finances, du groupement professionnel des banques, de la CGEM et de la Confédération marocaine des TPE-PME pour le suivi de ce programme ainsi que des accords conclus, en mars dernier, sous les hautes instructions royales, relatifs au programme « Intelaka » d’appui et de financement des entreprises au Maroc.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Affaire Addoha – EPC Maroc: La famille Sefrioui absente de l’audience devant le tribunal

Philip Morris commercialise le tabac chauffé « IQOS » pour la première fois au Maroc

Akhannouch annonce son retrait total de la gestion de sa holding familiale