Covid-19: les Français favorables à des mesures de restriction plus contraignantes pour les non-vaccinés

08 juillet 2021 - 11:26

Près de deux tiers des Français se sont dits favorables à des mesures de restriction plus contraignantes pour les non-vaccinés, selon un sondage Elabe publié jeudi.

Sur fond de craintes d’une éventuelle quatrième vague de l’épidémie du Covid-19, une bonne majorité de Français ( 61%), affirme qu’elle est favorable à des mesures plus fortes pour les personnes non-vaccinées, d’après ce sondage Elabe pour le compte de BFMTV.

Dans le détail, 28% des sondés sont « très favorables » et 33% « plutôt favorables » à l’idée d’interdire aux personnes non-vaccinées d’avoir accès à certains lieux ou d’exercer certaines professions nécessitant un contact avec le public.

À l’inverse, 19% des Français se déclarent « plutôt opposés » et 19% « très opposés » à de telles restrictions.

L’étude montre également que les Français sont de plus en plus favorables à imposer la vaccination. Ainsi, 72% des personnes interrogées sont favorables à l’idée de rendre l’immunisation obligatoire pour les soignants.

S’agissant de la vaccination obligatoire étendue à l’ensemble de la population, 61% des sondés s’y déclarent favorables pour les adultes et adolescents.

Les Français déjà vaccinés semblent les plus enclins à être favorables à cette obligation puisque parmi cette tranche d’interrogés, 80% ont répondu par l’affirmative.

Le sondage a été réalisé sur un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, qui ont été interrogées en ligne les 6 et 7 juillet 2021.

Mercredi, à l’issue du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a appelé les Français les plus indécis à se faire vacciner le plus rapidement possible, afin d’éviter une quatrième vague du Covid-19 qui pourrait, selon lui, se rapprocher dangereusement.

Selon les médias du pays, le Premier ministre Jean Castex et plusieurs de ses ministres, dont Olivier Véran, ont entamé les consultations avec les partenaires sociaux et les professionnels de la santé sur une potentielle obligation vaccinale pour les soignants, qui pourrait être étendue à l’ensemble de la population le cas échéant.

Un conseil de défense exceptionnel se tiendra lundi prochain sous la présidence du Président Emmanuel Macron et pourrait déboucher sur une décision sur la question.

La réunion devrait aussi décider de mesures restrictives pour faire face à une 4ème vague qui se profile alors que le variant Delta, plus contagieux, représente désormais 40 pc des cas de contamination.

La France déplore plus de 111.000 décès liés au Covid-19 depuis le début de l’épidémie en mars 2020.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Un ministre nigérian salue l’impulsion donnée par SM le Roi pour réunir les opérateurs des zones franches en Afrique

Tunisie: le déficit de la balance commerciale énergétique s’aggrave de 84% à fin septembre

Jerusalem post : le Maroc est le royaume de la lumière, le pays qui crée l’envie d’aller et revenir