Le PJD de Khemissat condamne la corruption et l’attaque contre la voiture d’un candidat aux élections parlementaires

18 août 2021 - 10:10

Le Secrétariat régional du Parti de la justice et du développement (PJD) de la ville de Khemisset a condamné « une attaque barbare et odieuse » contre la voiture de Taîbi El Hami, candidat – tête de la liste locale aux élections parlementaires dans la circonscription de Khemisset-Oulmés.

L’attaque a eu lieu dimanche dernier devant le siège du parti mais elle n’a été rapportée que mardi soir par le site officiel du parti qui cite un communiqué officiel. Le pare-brise de la voiture a été cassé lorsque cette dernière était garée devant le siège du parti, précise le site.

Le PJD qui remercie les forces de sécurité qui ont ouvert une enquête au sujet de cette attaque perpétrée par un inconnu, a, par ailleurs, saisi l’occasion pour mettre en garde contre des campagnes électorales prématurées et contre la circulation de l’argent sale dans la ville.

A cet effet, le parti a appelé les autorités compétentes à la mise en œuvre de la circulaire conjointe de la présidence du ministère public et du ministère de l’Intérieur relative au suivi des élections, notamment pour faire face « avec la célérité et la fermeté requises à toutes les pratiques portant atteinte au bon déroulement, à l’intégrité et à la crédibilité des opérations électorales telles que les campagnes prématurées, les banquets et la distribution d’argent », ajoute le communiqué.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Littoral d’El Jadida menacé : L’Alliance pour le climat appelle à l’intervention du wali et du Centre d’investissement

La Chambre des conseillers approuve le projet de loi des finances

Exclusif. Mohamed Al Aâsli: Le journal « Al Massaâ » papier n’est pas mort malgré « le complot »