El Othmani sur 2M: un bilan honorable et des élections qui honorent le Maroc

26 août 2021 - 10:55

Avec volonté et détermination, Saadeddine El Othmani et le Parti de la Justice et du Développement se disent prêts à la course aux élections en présentant un bilan honorable aussi bien au niveau des communes qu’ils dirigent qu’au gouvernement.

Lors de sa participation, mercredi, à l’émission « Élections 2021 » sur 2M, le chef du gouvernement a, en effet, annoncé que son parti était prêt à rendre compte et qu’il présentera un programme électoral ambitieux qui réponde aux besoins et aux aspirations des Marocains.

« Nous aspirons à des élections qui honorent le Maroc, et nous ne voulons pas assister à un recours horrible à l’argent sale». Ayant beaucoup insister sur ce volet, El Othmani a ajouté : «Malheureusement, l’argent est utilisé pour attirer les citoyens et pour acheter des candidats. C’est nouveau et c’est étrange dans ces élections. Et cela participe d’une pratique politique malhonnête » au Maroc.

S’agissant de sa candidature aux élections législatives dans la circonscription de l’Océan à Rabat, le secrétaire général du PJD a déclaré qu’il ne s’agissait pas d’une décision personnelle, mais celle du secrétariat général du parti, ajoutant qu’il ne pouvait pas être secrétaire général et ne pas se présenter aux élections afin de discuter avec les citoyens et écouter leurs opinions.

Le fait qu’il se présente dans une circonscription de Rabat au lieu de Mohammedia, où il avait été élu pour deux mandats consécutifs, ne signifie pas une peur de rendre des comptes a-t-il déclaré, précisant qu’il expliquera aux citoyens aussi bien les bonnes que les douloureuses décisions prises au cours de son mandat.

Le leader du PJD a ajouté que son parti présentera de nouveaux visages aux prochaines élections comme il est de coutume, soulignant que touts les candidats sont venus du parti.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Littoral d’El Jadida menacé : L’Alliance pour le climat appelle à l’intervention du wali et du Centre d’investissement

La Chambre des conseillers approuve le projet de loi des finances

Exclusif. Mohamed Al Aâsli: Le journal « Al Massaâ » papier n’est pas mort malgré « le complot »