Mort du conseiller du PAM Abdel Wahab Belafqih suite à un suicide

21 septembre 2021 - 01:05

Le célèbre homme politique de la ville de Guelmim, Abdel Wahab Belafqih est décédé, mardi matin, des suites d’une blessure par balle au niveau du ventre. Des sources concordantes ont confirmé au journal « Al Oâmak » (rédaction arabophone), que Belafqih est mort à l’hôpital militaire de la ville où il subissait une opération pour extraire la balle de son corps.

Des sources proches de sa famille ont indiqué au journal « Al Oâmk », qu’il s’agit d’un suicide et non pas d’une attaque préméditée comme cela a été suggéré par certains médias. Ils ont ajouté que Belafkih a été soumis à de « grandes pressions », récemment, après avoir été écarté de la présidence du conseil régional de Guelmim – Oued Noun.

Elu local du parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), Abdel Wahab Belafqih avait, en effet, l’intention de se porter candidat pour la présidence de ce conseil avant de se rétracter suite à des divergences avec son parti.

Sa mort a coïncidé avec les élections, organisées ce matin même, des instances dirigeantes du conseil régional. C’est la candidate du parti du Rassemblement national des indépendants (RNI) Mbarka Bouaâida qui a été élue présidente avec 28 voix, contre son concurrent de l’USFP, Mohamed Aboudrar, qui n’a obtenu aucune voix.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Littoral d’El Jadida menacé : L’Alliance pour le climat appelle à l’intervention du wali et du Centre d’investissement

La Chambre des conseillers approuve le projet de loi des finances

Exclusif. Mohamed Al Aâsli: Le journal « Al Massaâ » papier n’est pas mort malgré « le complot »