Le Maroc cherche des solutions pour aider ses étudiants après le retrait de la Russie du système « SWIFT »

18 mars 2022 - 03:00

Des milliers d’étudiants marocains en Russie ont du mal à retirer leur argent des guichets automatiques ou à obtenir de l’argent de leurs familles au Maroc après que les banques russes ont été retirées du système mondial « Swift », ce qui a incité beaucoup à quitter ce pays qui subit des sanctions occidentales dans le contexte de son invasion de l’Ukraine.

Le gouvernement marocain cherche des solutions pour aider ces étudiants. Une réunion s’est tenue jeudi soir au niveau du ministère de l’Economie et des Finances, pour discuter de divers aspects liés à cette question.

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, a déclaré hier jeudi que le gouvernement est conscient de la situation difficile des étudiants marocains en Russie, en raison de la difficulté d’envoyer de l’argent en Russie, après que le retrait du pays du système « SWIFT », ajoutant qu’une réunion était prévue dans la soirée de jeudi à laquelle participeront des responsables du ministère des Finances, de l’Office des changes et du groupement professionnel des banques marocaines.

Alors qu’aucune communication officielle n’a été publiée sur les résultats de cette réunion, des milliers d’étudiants marocains qui étudient en Russie attendent des solutions pour atténuer leurs souffrances. Certains d’entre eux ont choisi de quitter la Russie malgré les prix élevés des billets d’avion, qui s’élèvent à plus de 10000 dirhams. Les Marocains résidant en Russie ne pourront ni envoyer ni recevoir d’argent via le service « Western Union », à partir de fin mars, après que la société a annoncé la suspension de ses succursales en Russie.

Par ailleurs, Royal Air Maroc a annoncé la suspension de tous les vols vers la Russie. Les médias russes ont cité la Fédération des voyagistes de Russie disant que la compagnie aérienne avait annoncé sa décision en fin de soirée du 16 mars.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Albares : La position de l’Espagne sur le Sahara « très claire » et « souveraine »

Lutte contre le terrorisme: La coopération entre le Maroc et les Nations Unies « forte et fructueuse » (Bourita)

Variole du singe : première réunion à Genève du comité d’urgence de l’OMS