Pedro Sanchez se dit convaincu de l’ouverture prochain des frontières avec Sebta et Melilia

24 mars 2022 - 03:00

Le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez s’est dit confiant que le Maroc ouvrira « très bientôt » les frontières avec les villes de Sebta et Melilla, après le revirement historique de la position de Madrid sur le dossier du Sahara marocain, en reconnaissant l’initiative marocaine d’autonomie.

Sanchez a déclaré lors d’une conférence de presse tenue à Melilla, mercredi, que le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Alparis, se rendra bientôt à Rabat, et que cette visite sera une normalisation des relations entre les deux pays, et qu’il traitera avec homologue de ces dossiers.

Pedro Sanchez a souligné que l’accord conclu avec le Maroc met fin à une crise « insoutenable » et met en place les bases d’une relation « beaucoup plus forte » en matière de sécurité et de migration. Il a estimé que le changement de la position espagnole sur le Sahara marocain « met fin au conflit avec le Maroc, qui ne pouvait se prolonger, et qu’il fallait le résoudre », notant que la position espagnole n’est pas différente de la position d’autres pays comme la France, l’Allemagne et la Commission européenne.

En réponse à une question sur le rappel par l’Algérie de son ambassadeur, et si l’accord avec le Maroc pouvait nuire aux relations avec l’Algérie, qui est le principal fournisseur de gaz de l’Espagne, le président du gouvernement espagnol a déclaré qu’il « respecte » la décision du gouvernement algérien et espère que cette situation sera résolue très prochainement.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Sahara marocain: L’Espagne réaffirme sa position en soutien au plan d’autonomie

La Somalie décide d’ouvrir une ambassade à Rabat et un consulat général à Dakhla

Sahara marocain: Le Soudan du Sud déjuge la propagande algéro-polisarienne et rétablit la vérité sur sa position