Le Maroc bat la RDC et se qualifie pour le Mondial 2022 (VIDEO)

30 mars 2022 - 10:00

La sélection marocaine de football s’est qualifiée pour la Coupe du Monde de football Qatar-2022, en battant la RD Congo par 4 à 1 en barrage retour, mardi au complexe sportif Mohammed V à Casablanca. En match aller, les Lions de l’Atlas ont ramené un nul précieux (1-1) du stade des Martyres à Kinshasa.

L’équipe nationale a scellé le sort de la rencontre en première mi-temps, grâce aux réalisations d’Ounahi (21è) et de Tissoudali (45+7è). En deuxième période de la rencontre, les Nationaux ont confirmé leur supériorité sur les buts du même Ounahi (55è) et de Hakimi (70è).

L’équipe nationale a pris le contrôle du match dès le coups d’envoi, en enchaînant les combinaisons pour porter le danger dans la zone adverse. Le duo d’attaque, Tarik Tissoudali et Ayoub El Kaabi, auteurs du but d’égalisation à l’aller, ont semé la zizanie dans la défense congolaise et mis à l’épreuve le gardien de but Joel Kiassumbua à plusieurs reprises.

Cette tactique n’a laissé aux visiteurs que peu d’espaces pour manœuvrer et créer des occasions.

Les efforts des Lions de l’Atlas ont été récompensés après le but du jeune Azzedine Ounahi, qui récupère une balle perdue et adresse un boulet de canon qui trompe le gardien congolais, ouvrant le score pour les siens.

Cette mi-temps n’a pas manqué d’enregistrer quelques incidents de parcours. Il s’agit des deux changements forcés de Jawad El Yamiq (9è), qui a senti une gêne musculaire et Yassine Bounou, blessé au visage après un contact avec un joueur congolais. Ces imprévus ont cassé le rythme de jeu, sans pour autant sortir les Nationaux, mentalement du match.

Avant d’aller aux vestiaires, Tissoudali a doublé la mise (45+7è), offrant un net ascendant psychologique à ses coéquipiers.

A la reprise, l’équipe nationale a continué sur sa lancée, profitant de son avantage numérique et mental et de la réaction de son adversaire acculé à jouer le tout pour le tout. Ounahi revient, ainsi, à la charge dès la 55è, signant un doublé, avant que Hakimi (70è) ne corse l’addition.

Les locaux ont réduit le score sur une action individuelle de Malango (77è). Venant juste d’être aligné, il a adressé un tir puissant qui a surpris la défense marocaine.

Il s’agit de la sixième participation du Maroc à la phase finale de la Coupe du monde, après les éditions de 1970, 1986, 1994, 1998 et 2018.

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Tennis: Federer achève sa carrière sur une défaite en double avec Nadal à la Laver Cup

Morocco Football Awards : Le Wydad de Casablanca rafle la mise

Réception à Maâmora en l’honneur de la sélection nationale de futsal