Industrie: Accès au financement « normal » pour 91% des patrons au T1-2022 (BAM)

10 mai 2022 - 10:00

L’accès au financement bancaire a été qualifié de « normal » par 91% des industriels marocains et de « difficile » par 9% au cours du premier trimestre 2022, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Ces parts sont respectivement de 91% et de 9% dans l' »agroalimentaire », de 87% et de 13% dans la « mécanique et métallurgie » et de 64% et de 36% dans le « textile et cuir », ressort-il des résultats trimestriels de l’enquête de conjoncture de BAM.

Cependant, il aurait été qualifié de « normal » par la quasi-totalité des entreprises de la « chimie et parachimie » et de l' »électrique et électronique ».

Le coût du crédit aurait été, quant à lui, en stagnation dans toutes les branches d’activité à l’exception du « textile et cuir » où plus que la moitié des entreprises indiquent une hausse du coût du crédit.

S’agissant des dépenses d’investissement, elles auraient connu, au T1-2022, une stagnation selon les industriels, relève BAM, notant que ce constat reste valable dans la « mécanique et métallurgie » et dans la « chimie et parachimie ».

Dans l' »agro-alimentaire », près du tiers des entreprises indiquent une baisse des dépenses d’investissement. A l’inverse, 46% des entreprises du « textile et cuir » et 83% de l' »électrique et électronique » déclarent une hausse.

Pour le prochain trimestre, 52% des industriels anticipent une stagnation des dépenses d’investissement et 35% une hausse.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Opération structurelle d’achat de BdT du 30 janvier: une demande globale de 228 MDH totalement satisfaite (BAM)

Le FMI revoit légèrement à la hausse ses prévisions pour l’économie mondiale en 2023

Pêche: le Maroc, 1er exportateur de la sardine en conserve (Driouich)