Marrakech : la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech, un succès à tous les niveaux, selon Bourita

12 mai 2022 - 12:00

La réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech a été un succès à tous les niveaux, a souligné, mercredi à Marrakech, le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Le succès de ce conclave international, organisé à l’invitation conjointe du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et du Secrétaire d’État américain, Antony Blinken, se traduit par la participation de 79 pays, dont 19 d’Afrique, 8 d’Asie et 9 délégations du monde arabe.

Et  Bourita d’ajouter que cet événement international a été marqué par la présence de 47 ministres, dont 38 ministres des Affaires étrangères, qui ont tous participé personnellement et activement aux discussions, notant que plus de 400 participants ont contribué à la réussite des travaux de cette rencontre.

La réunion de Marrakech a vu l’adhésion de la République du Bénin comme nouveau membre de la Coalition, devenant ainsi le 85ème membre.

Ce ne sont pas les seuls facteurs à l’origine de ce succès, a fait savoir Bourita, relevant que cette réussite se décline en trois grands axes, dont le premier est relatif à l’Afrique, avec un accent particulier sur les enjeux du continent qui constitue une priorité dans la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notamment les questions de sécurité, de développement et de lutte contre le terrorisme, qui sont au cœur de la politique étrangère du Royaume.

Le deuxième facteur, a-t-il expliqué, réside dans « la réussite du Maroc à formuler des réponses nationales efficaces et uniques dans sa lutte contre le phénomène terroriste, ce qui lui confère une crédibilité au niveau international, et fait de son expérience nationale une source d’inspiration pour de nombreux pays amis et partenaires, en particulier ceux du continent africain ».

Le troisième facteur, a-t-il poursuivi, porte sur « la profonde et la ferme conviction du Maroc que la lutte contre le terrorisme requiert un effort collectif global et coordonné qui aborde les différents aspects de ce phénomène, dans le cadre d’une approche fondée sur la coopération et la coordination ».

La Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech a mis en relief ces trois axes qui trouvent leur essence dans la vision Royale, dans la mesure où l’accent a été mis sur la situation en Afrique, a dit Bourita, soulignant que l’Afrique est devenue désormais une cible majeure pour les terroristes d’où l’importance de l’évoquer.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Le « polisario », « véritable bombe à retardement” pour l’Algérie (politologue)

La cour administrative de Londres rejette une action en justice contre l’accord d’association Maroc-GB

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov attendu à Marrakech