L’expérience marocaine en matière de protection des données personnelles mise en exergue à Tunis

02 juin 2022 - 05:00

L’expérience marocaine en matière de protection des informations personnelles a été mise en exergue lors d’une conférence régionale, organisée mercredi à Tunis par l’Instance nationale de protection des données de Tunisie, le Conseil de l’Europe, l’Union européenne et la Ligue arabe sous le thème « la protection des données personnelles : une opportunité et un impératif pour la région ».

S’exprimant lors d’un panel intitulé « Protection des données personnelles et identité numérique », Omar Seghrouchni, président de la Commission Nationale de contrôle de la protection des Données à caractère Personnel (CNDP) a évoqué une délibération de la Commission, en 2020, qui a posé les bases de lignes directrices sur une architecture des identifiants préconisant la séparation des lieux de stockage des données d’usage et ceux des données d’authentification.

Il a ajouté que la commission a aussi proposé la mise en place d’un tiers de confiance national dédié à l’authentification pour éviter que chaque fournisseur de services (banque, assurance, logistique, administration, etc…) se dote d’une base de données biométriques interne.

Seghrouchni a insisté sur la nécessité de gérer correctement la gestion de l’identité numérique, pour en faire une brique de confiance véritable au sein de la société numérique en construction.

Il a également appelé à la mise en place d’un « framework international » dédié à la gestion des identités pour rapprocher les visions juridiques, de cette problématique, des visions opérationnelles.

Cette proposition a suscité un intérêt particulier auprès des représentants des organismes de la protection des données du Sud de la Méditerranée (Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Maroc, Tunisie).

Le responsable a aussi plaidé pour la mise en place d’une cartographie d’identifiants uniques sectoriels, le but étant de garantir une protection optimale de la vie privée et des données personnelles des citoyens.

Il a relevé qu’aujourd’hui, le champ de protection de protection doit s’élargir à tous les domaines notamment l’aspect comportemental, évoquant dans le même ordre d’idées la question de la gestion de la continuité juridique.

Seghrouchni a de même insisté sur l’impératif de séparer les données d’authentification des données d’usages, indiquant que l’accès aux bases de données ne doit pas être ouvert à tout le monde pour éviter tout dérapage.

Il a par la suite évoqué la consultation sur l’information génomique et les bases de données ADN lancée dernièrement par la CNDP.

Les travaux du panel ont été également marqués par la présentation des réflexions et de l’expérience marocaine, en particulier le schéma de collaboration entre la Direction Générale de la Sûreté Nationale, gestionnaire de l’identité régalienne et la CNDP, autorité en charge du contrôle de la protection des données à caractère personnel.

En marge de cette journée, Seghrouchni, qui est également président de la Commission du Droit d’Accès à l’Information, a tenu des réunions de travail avec  Adnène Lassoued, président de l’Instance Nationale d’Accès à l’Information en Tunisie et Chawki Kaddes, président de l’Instance nationale de la protection des données personnelles en Tunisie (INPDP).

Cette conférence a été organisée avec le soutien de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe dans le cadre du « Projet d’Appui aux instances indépendantes en Tunisie » (PAII-T) et du programme conjoint « Soutien régional à la consolidation des droits, de l’Etat de droit et de la démocratie dans le sud de la Méditerranée ».

Parmi les thèmes au menu figuraient « Les données personnelles : une cible privilégiée des cybercriminels », « comment les Etats peuvent-ils mieux les protéger à travers la coopération transfrontalière ? », l’identité numérique (ID biométriques, l’identifiant unique) : quels risques pour les personnes et la protection des données personnelles ? et « Comment protéger les données personnelles dans le cadre du développement de l’économie numérique et des échanges qui vont au-delà des frontières d’un seul Etat ?

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Mondial 2022 : Des Chefs d’Etat félicitent SM le Roi suite à la qualification aux quarts de finale de l’équipe marocaine de football

Le Maroc préside le complexe énergétique méditerranéen

Pluies fortes et parfois orageuses lundi et mardi dans plusieurs provinces (Bulletin d’alerte)