Le TAS reporte la première audience dans l’affaire Al Ahly contre la CAF

11 juin 2022 - 01:00

Les médias égyptiens ont révélé que le Tribunal arbitral du sport avait décidé de reporter l’examen du procès intenté par Al Ahly d’Égypte contre la Confédération africaine de football, qui demande l’invalidité du choix de Casablanca pour accueillir la finale de la Ligue africaine des champions après la fin du délai légal pour fixer la date de la première session du procès.

Selon ce qu’a rapporté une source au sein de la Confédération Africaine de Football, au journal égyptien « Le Septième Jour », la CAF a choisi un avocat de nationalité européenne, tandis que le club d’Al Ahly a choisi Mohamed Abdel Raouf, directeur du Centre d’arbitrage international du Caire.

La source a souligné que le club d’Al-Ahly tente de faire pression avec des demandes d’examen urgent de la question de l’invalidation du choix du stade final de la Ligue africaine des champions.

Et la source a poursuivi en disant qu’Al Ahly fonde sa plainte sur le fait que le processus de choix du stade pour le match final de la Ligue africaine des champions est intervenu avant la fin des demi-finales, quelques jours seulement avant la finale, ce qui est considéré comme injuste pour les clubs participant au tournoi.

Rappelons que l’organisation de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2021-2022 a été attribuée au Maroc après que le Sénégal, seul autre pays à avoir rempli les conditions, a retiré sa candidature.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Chefchaouen: tenue d’une conférence internationale sur les « Simuliidae »

Grands concerts de Rabat: la scène OLM Souissi retrouve son éclat après deux ans de Covid-19

Une importante délégation d’administrateurs du Groupe de la BAD en visite de travail au Maroc