La session de la Commission mixte maroco-saoudienne, une impulsion à la coopération bilatérale (ministre saoudien)

17 juin 2022 - 11:00

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Son Altesse le Prince Faisal Bin Farhan Bin Abdallah Al-Saoud a indiqué, jeudi à Rabat, que la 13ème session de la réunion de la Commission mixte maroco-saoudienne constitue une impulsion « importante et forte » à la coopération entre les deux pays.

« Cette rencontre confirme la profondeur des relations entre les deux pays et se veut l’occasion de saisir les grandes opportunités existantes pour renforcer la coordination et la coopération bilatérales, notamment dans les domaines économique, énergétique, de l’économie numérique, de l’industrie et des richesses minérales », a souligné le Prince Faisal Bin Farhan lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, à l’issue de leurs entretiens avant cette session présidée par les deux ministres.

« Il y a d’autres domaines dans lesquels nous pouvons agir et des opportunités qui n’ont pas été suffisamment exploitées. C’est ce qui justifie l’engagement des dirigeants des deux pays à concrétiser cette coordination et coopération », a-t-il ajouté, notant que les deux Royaumes aspirent à davantage de coopération et de concertation dans divers domaines. Dans le même sillage, le ministre saoudien a informé des préparatifs pour la signature de nombre de conventions et de mémorandums d’entente entre les départements gouvernementaux et les entreprises du secteur privé des deux pays, relevant qu’un nombre important de ces projets d’accords sont en cours d’examen pour parvenir aux versions finales.

A travers la Commission mixte, un travail sera fait pour « fixer des objectifs précis et clairs pour la période à venir (…) et œuvrer à les réaliser pour l’intérêt des deux pays et peuples amis », a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, il a fait savoir que les discussions avec son homologue marocain, Nasser Bourita, ont porté sur un certain nombre de questions bilatérales, régionales et internationales, notant un « consensus complet » dans les positions des deux pays et l’importance accordée par leurs dirigeants à l’opérationnalisation de la coordination et de la coopération afin de réaliser les intérêts des deux pays et ceux de la Oumma arabe, ainsi que la paix et la sécurité internationale.

La coordination entre les deux Royaumes est « ininterrompue et constante » et s’illustre dans le soutien mutuel dans les fora internationaux, qu’il s’agisse de nominations ou d’initiatives, a-t-il enchaîné.

Les deux parties œuvrent en permanence pour développer des initiatives conjointes à travers lesquelles les deux Royaumes présentent « un modèle très positif » pour le monde et la communauté internationale.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Soins apportés aux enfants: les femmes y passent 5 fois plus de temps que les hommes (HCP)

Mondial 2022 : Des Chefs d’Etat félicitent SM le Roi suite à la qualification aux quarts de finale de l’équipe marocaine de football

Le PLF-2023 consacre les engagements du programme gouvernemental (ministre)