Après la suspension du « Traité d’amitié », l’Algérie arrête « immédiatement » toute activité touristique avec l’Espagne

21 juin 2022 - 12:06

L’Algérie a annoncé la cessation immédiate de toute forme de coopération dans le domaine du tourisme entre elle et l’Espagne, dans le cadre des mesures d’escalade que le régime algérien a prises contre l’État espagnol après la décision du gouvernement de Pedro Sanchez de reconnaître la décision proposition proposée par le Maroc comme la seule solution réaliste pour mettre fin au conflit au Sahara marocain.

Dans ce contexte, le ministère du Tourisme et de l’Artisanat algérien a adressé une circulaire aux responsables des agences de tourisme et de voyages en Algérie pour « cesser immédiatement toutes les relations commerciales dans le secteur du tourisme avec le Royaume d’Espagne ».

Le document indiquait : « Dans le cadre de la mise en œuvre de la décision des plus hautes autorités du pays de suspendre immédiatement le traité d’amitié, de coopération et de bon voisinage avec l’Espagne, il vous est demandé de suspendre immédiatement toutes les relations de travail avec ce pays ».

Cette étape intervient après que les autorités algériennes ont annoncé, le 8 juin, la suspension du traité d’amitié avec l’Espagne pour protester contre le changement de position de Madrid sur le conflit du Sahara marocain.

Le régime algérien avait également précédemment décidé de geler les opérations d’exportation et d’importation avec l’Espagne,  avant qu’elle ne soit annulée en raison des menaces de sanctions par l’Union européenne.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Les relations économiques et commerciales entre le Maroc et l’Espagne sont structurelles et non conjoncturelles (ambassadeur d’Espagne)

Le Maroc dément tout contact avec la « république autoproclamée de Donesk », non reconnue ni par le Royaume ni par les Nations Unies (Mise au point)

Le Président de l’Uruguay reçoit à Montevideo Enaam Mayara