Un journal indien met en exergue la pertinence du plan marocain d’autonomie

24 juin 2022 - 10:00

Le quotidien indien « The Times of India » a mis en exergue la pertinence du plan marocain d’autonomie présenté par le Maroc pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Le plan d’autonomie est qualifié comme solution crédible et sérieuse par la communauté internationale, écrit le journal à grand tirage dans sa livraison de mercredi, mettant l’accent sur la grande dynamique de développement tous azimuts que connaît la région du Sahara marocain, grâce à la politique de développement et d’investissement menée par le Royaume.

Dans une analyse, l’auteur de l’article Rudroneel Ghosh, a noté que le Maroc s’impose en tant que force de stabilité en Afrique offrant une myriade d’opportunités économiques aux investisseurs mondiaux.

Les provinces du Sahara jouissent de leurs propres organes régionaux et locaux avec des élections qui connaissent les taux de participation les plus élevés au Maroc, fait valoir le quotidien, ajoutant que le Maroc investit massivement dans les provinces du Sud le but étant de promouvoir l’économie de la région dans les domaines de la pêche, l’agriculture, l’éducation, le tourisme et bien d’autres.

La communauté internationale reconnaît de plus en plus la position du Maroc sur son Sahara qui est basée sur la légalité historique, juridique, et politique. C’est dans ce sens que les États-Unis ont reconnu en décembre 2020 la souveraineté marocaine sur le Sahara. Il convient également de noter que plusieurs pays ont déjà ouvert leurs consulats dans les villes de Laâyoune et Dakhla, indique la publication.

Par ailleurs, le journal s’est attardé sur la poursuite des détournements par le « polisario » de l’aide humanitaire destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf. Une pratique largement dénoncée par la communauté internationale, écrit l’auteur de l’article.

Et de noter que la pseudo « rasd » n’a jamais été reconnue comme un « État » par une majeure partie de la communauté internationale ni par l’ONU, rappelant dans ce sens que l’Inde a tenu à retirer sa reconnaissance de cette entité fantoche depuis 2000.

L’Inde, relève l’auteur de l’article, n’a pas cessé de promouvoir ses relations politiques et économiques avec le Royaume qui ont été largement renforcées depuis la visite de SM le Roi Mohammed VI à New Delhi en 2015.

DH

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Sahara marocain: L’Espagne réaffirme sa position en soutien au plan d’autonomie

La Somalie décide d’ouvrir une ambassade à Rabat et un consulat général à Dakhla

Sahara marocain: Le Soudan du Sud déjuge la propagande algéro-polisarienne et rétablit la vérité sur sa position