Tourisme: plus de 1,14 million d’arrivées en juin 2022 (ministère)

14 juillet 2022 - 05:00

Les arrivées touristiques ont atteint plus de 1.140.000 personnes durant le mois de juin 2022, en croissance de 5% comparativement à juin 2019 et de 235% par rapport à juin 2021, révèle le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale et Solidaire – Département du Tourisme. « Le secteur maintient son rythme soutenu à travers l’ensemble des agrégateurs dont notamment le nombre d’arrivées de touristes. Le mois de juin a, en effet, enregistré plus de 1.140.000 arrivées de touristes. Une performance dépassant celle de juin 2019, ayant connu l’arrivée de 1.092.000, soit une croissance de 5%. Cette croissance s’accentue davantage en comparaison à la même période de 2021 pour atteindre 235% », indique le ministère dans un communiqué.

Et de noter: « Le tourisme au Maroc continue son ascension vers ses niveaux prépandémiques. Le rythme accéléré de la reprise présage même un dépassement des performances de 2019 pour la période estivale ».

Selon la même source, les Marocains Résidant à l’Etranger (MRE) ont fortement contribué à cette croissance, avec l’arrivée de 620.000 MRE en juin, soit une augmentation de 27% par rapport à juin 2019. Ces arrivées connaitront un pic durant juillet et août 2022.

Plusieurs facteurs contribueront à l’accélération de cette reprise, dont le renforcement de la capacité aérienne qui dépasse celle de 2019, les différents partenariats signés avec les tours opérateurs pour sécuriser un nombre important d’arrivées et les différentes mesures entreprises en faveur de l’attractivité de la destination, comme le lancement du visa électronique à partir du 10 juillet, et dont les impacts se feront ressentir sur les arrivées à moyen-terme vers le Royaume.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Soins apportés aux enfants: les femmes y passent 5 fois plus de temps que les hommes (HCP)

Le PLF-2023 consacre les engagements du programme gouvernemental (ministre)

Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc est sur la bonne voie (Amina Benkhadra)