Trésor : Le besoin de financement estimé à 115 MMDH d’ici fin 2022 (AGR)

20 juillet 2022 - 03:00

Le besoin de financement brut du Trésor devrait s’établir à 115,3 milliards de dirhams (MMDH) d’ici la fin de l’année 2022, selon les estimations des analystes d’Attijari Global Research (AGR). Ce besoin est calculé sur la base du reliquat de financement du déficit budgétaire ainsi que les arriérés du Trésor, estimés par la Loi de finances de 2022 (LF-2022) à 54,4 MMDH, précise AGR dans son « Budget Focus – Fixed income » du mois de juin.

Ce besoin tient également compte du reliquat cumulé des tombées du Trésor restantes à fin 2022 de 61 MMDH, dont 46,5 MMDH sur le marché intérieur et 14,5 MMDH sur le marché extérieur, ajoute la même source. Selon la LF 2022 et tenant compte d’un recours exclusif au marché intérieur, l’argentier de l’État devrait couvrir 35 MMDH de son besoin brut sur le marché extérieur. Le reliquat (70%) serait satisfait sur le marché domestique.

Par conséquent, le besoin de financement intérieur brut par mois s’inscrit en hausse par rapport au mois précédent, soit à 13,4 MMDH. « Il s’agit d’un niveau relativement élevé qui devrait, selon nous, maintenir des pressions visibles sur les Taux primaires durant le S2-22 », tient à souligner AGR.

Par ailleurs, les analystes estiment qu’en dépit du renchérissement des cours des produits énergétiques à l’international, le Trésor arrive à « améliorer son déficit budgétaire » durant ce premier semestre de l’année 2022.

« En effet, la charge de compensation du Trésor affiche à fin juin 2022 un taux de réalisation de plus de 120% à 21 MMDH. Sur la base des cours actuels des matières premières, cette charge pourrait avoisiner les 35 MMDH à fin 2022, soit le double de l’enveloppe prévue par la LF-22 », précisent les analystes.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

La revue des finances publiques, outil important pour assurer l’efficacité des dépenses publiques (Lekjaa)

IPPIEM: Principaux points de la note du HCP

Industries manufacturières: Hausse de 0,1% de l’indice des prix à la production en août (HCP)