Le Roi mène des réformes majeures favorisant des transformations profondes dans différents domaines (journal égyptien Al-Ahram)

06 août 2022 - 05:00

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a mené, depuis son accession au Trône en 1999, des réformes majeures qui ont favorisé des transformations profondes et structurelles dans les domaines économique, social, religieux et des droits de l’Homme au Maroc, a indiqué jeudi le journal égyptien « Al-Ahram ».

« Ces réformes ont permis de mettre en place des stratégies intégrées et initier de grands projets visant le développement global du pays », a souligné le quotidien dans un article intitulé « Fête du Trône: une marche de réformes et de changement », ajoutant que « toutes les réformes politiques initiées par SM le Roi tendent à soutenir le processus démocratique, construire l’État de droit, appuyer la modernisation et renforcer les droits de l’Homme ».

Il a précisé que « depuis Son accession au Trône, le Souverain a veillé à faire du projet d’édification d’une société démocratique et moderne une priorité, en tenant à appuyer la pratique démocratique et asseoir ses fondements et ses mécanismes de fonctionnement dans le cadre de l’État de droit ».

Il s’agit d’un choix stratégique qui s’inscrit dans le cadre d’un projet global de réforme, reposant principalement sur la modernisation et la démocratisation des institutions et des organes politiques, en vue de contribuer à la réhabilitation de la scène politique nationale, a-t-il dit.

L’auteur de l’article a évoqué, à cet égard, l’adoption de la Constitution de 2011, qui a constitué un nouveau pacte entre le Trône et le peuple, et le lancement de la régionalisation avancée, « considérée comme un changement profond dans les structures de l’État, une approche pratique de la bonne gouvernance, et le moyen le plus efficace d’aborder les problèmes locaux et de répondre aux attentes des habitants de chaque région ».

Sur un autre volet, le média égyptien écrit que le Maroc « a pu, grâce à la vision de SM le Roi, gagner le respect de la communauté internationale », signalant que « la politique étrangère équilibrée du Souverain est fondée sur la défense des enjeux et intérêts nationaux, la promotion de la coopération et de la solidarité, ainsi que la contribution à la résolution des conflits et à la réalisation de la paix et de la sécurité internationales ».

Concernant la question de l’intégrité territoriale du Royaume, le journal est revenu sur la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, assurant que la même voie a été suivie par l’Allemagne, qui a reconnu que l’autonomie est une proposition crédible, et l’Espagne, qui a soutenu le plan marocain d’autonomie comme étant une initiative forte qui donnerait aux habitants du Sahara marocain la possibilité de gérer leurs affaires, en leur fournissant les ressources et les compétences nécessaires.

Dans la même veine, la publication relève que le Maroc a pu obtenir davantage de soutien international, avec les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies qui s’accordant davantage avec les positions du Maroc favorables à une solution politique consensuelle à ce conflit artificiel.

Elle a fait constater également que le Maroc a œuvré à élargir la sphère de ses partenaires, en ne s’appuyant pas uniquement sur les alliés traditionnels, ouvrant la voie à de nouveaux acteurs sur la scène internationale, tels que la Chine et la Russie.

Sur le plan économique, l’auteur de l’article a soutenu que l’ère de Sa Majesté le Roi Mohammed VI a été marquée par le lancement de nombreux grands chantiers, notamment ceux liés aux projets d’infrastructures routières, portuaires, aéroportuaires et ferroviaires, ainsi qu’aux programmes de développement des secteurs stratégiques comme l’agriculture, l’industrie et les énergies alternatives.

Par ailleurs, il a rappelé que pour activer le principe de la reddition des comptes, Sa Majesté le Roi n’hésite pas à critiquer la performance du gouvernement en cas d’échec, afin de pousser vers le changement qui profite à tous les Marocains.

« Le processus de réforme mené par SM le Roi est une lutte continue pour le changement, à même d’atteindre le meilleur et relever les défis qui se présentent dans un monde en perpétuelle évolution », a noté le média, rappelant que pendant 23 ans, le Souverain a fait preuve d’une vision éclairée, en mettant en oeuvre des politiques efficaces et en prenant des décisions nationales et internationales courageuses qui ont préservé la place du Maroc au rang des pays civilisés.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Akhannouch représente le Roi Mohammed VI aux funérailles d’État de l’ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe

Le président du Parlement panafricain appelle depuis Rabat à l’instauration de structures institutionnelles unifiées pour booster le travail de cette institution

Italie/Législatives: Majorité absolue pour la coalition de droite (résultats définitifs)