agr

BDT : un repli de la demande des investisseurs au S1-22 (AGR)

09 août 2022 - 02:00

La demande des investisseurs en Bons de Trésor (BDT) a reculé de 16,1%, passant de 169 milliards de dirhams (MMDH) à 141,8 MMDH au terme du premier semestre de 2022, indique Attijari Global Research (AGR).

« Après avoir enregistré un repli de 11,1% au S1-21, la demande des investisseurs en BDT a nettement reculé de 16,1% au terme du S1-22, passant de 169 MMDH à 141,8 MMDH sur cette période », indique AGR dans son dernier « Research report fixed income », intitulé « vers une poursuite de la hausse des taux en 2022 ». Et de soutenir que l’appétit des investisseurs pour les BDT poursuit sa tendance baissière initiée depuis 2019 en marge des anticipations de normalisation des Taux à moyen terme. À l’analyse de la répartition de la demande des investisseurs au S1-22, AGR relève un intérêt envers les maturités court et moyen termes (CMT), dont le poids ressort à 82% contre 76% au S1-20. Le poids des maturités longues se maintient à des niveaux faibles autour des 18% sur la même période.

L’affaiblissement relatif de la demande en BDT et son orientation vers le CMT s’expliquerait, notamment par « la hausse de la circulation fiduciaire, se reflétant à travers le creusement du déficit de liquidité bancaire de +15,8% passant de 68,5 MMDH au S1-21 à 79,3 MMDH au S1-22 », note AGR. Les banques et les institutionnels s’accaparent une part importante de la demande en BDT sur le marché des adjudications.

Elle s’expliquerait également par les anticipations inflationnistes des investisseurs au Maroc réduisant ainsi leur appétit envers les BDT, principalement le segment long terme. À cet effet, l’actif sous gestion obligataire des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) a reculé de 4,7% au S1-22.

Il serait également dû à la multiplication des opérations de financements innovants depuis 2021 qui aurait induit un effet d’éviction de la demande des institutionnels au profit de ces nouveaux placements plus rémunérateurs, estime AGR.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

La revue des finances publiques, outil important pour assurer l’efficacité des dépenses publiques (Lekjaa)

IPPIEM: Principaux points de la note du HCP

Industries manufacturières: Hausse de 0,1% de l’indice des prix à la production en août (HCP)