La mise en œuvre du chantier de généralisation de la protection sociale a franchi d’importantes étapes (ministre)

10 septembre 2022 - 04:00

La mise en œuvre du chantier royal relatif à la généralisation de la protection sociale a franchi d’importantes étapes, a indiqué, vendredi à Casablanca, la ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui.

Dans son discours d’ouverture d’une réunion du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) au titre de sa session de juin 2022, Fettah Alaoui, s’est félicitée des avancées réalisées dans le cadre de ce chantier stratégique, grâce à l’implication de tous dans l’élaboration des lois et décrets relatifs aux catégories des professionnels et travailleurs non salariés et aux efforts déployés par la direction générale de la CNSS, ses cadres et ses employés pour l’application de ces textes dans les délais impartis.

Il s’agit, selon la ministre, de 22 décrets concernant plus de 3 millions de personnes dans les catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des non salariés qui exercent une activité libérale.

Mme Fettah Alaoui a, par ailleurs rappelé, que le gouvernement s’est engagé, dans le cadre du dialogue social, à réduire les conditions pour bénéficier de la pension vieillesse de 3.240 jours d’affiliation à 1.320 jours et à permettre aux assurés, arrivés à l’âge légal de la retraite et disposant de moins de 1.320 jours d’affiliation, de récupérer la part des cotisations salariales et patronales.

Et d’ajouter que le gouvernement est également déterminé à mettre en œuvre le décret relatif à la revalorisation du niveau des pensions de retraite dans les prochains jours.
Fettah Alaoui a, en outre, souligné la nécessité de renforcer l’arsenal juridique, le système législatif et le cadre de gouvernance relatif à la CNSS.

La ministre a relevé que cette deuxième session du Conseil d’administration de la CNSS en 2022 est l’occasion de passer en revue le bilan de la Caisse au titre de l’année précédente, faisant état de réalisations « positives » en 2021 grâce aux efforts engagés par la direction générale de la CNSS et aux décisions prises par le Conseil d’administration.

Dans ce sens, Fettah Alaoui a rappelé les réalisations du régime général lors de l’année écoulée, avec une augmentation du nombre de salariés déclarés à 3,49 millions (+5,4%) et du nombre d’affiliés à près de 294.000 entreprises déclarantes (+8,7%).

Elle a, de même, fait état d’une hausse de 13% de la masse salariale déclarée (170 milliards de dirhams) et de l’augmentation du taux d’encaissement à 92% en 2021 contre 80% en 2020.

Pour ce qui est du régime AMO (Assurance Maladie Obligatoire), Fettah Alaoui s’est félicitée que le nombre de bénéficiaires des services de l’AMO a connu une hausse de 15% en 2021, faisant observer que le nombre des assurés ayant le droit ouvert a atteint 2,9 millions en moyenne mensuelle.

Le nombre de dossiers déposés a connu, quant à lui, une augmentation de 20% pour atteindre 5.336.632 dossiers, ce qui a porté les remboursements à un total de 5,762 milliards de dirhams, tandis que le taux de sinistralité est resté stable à 25%.

L’ordre du jour de cette session du Conseil d’administration de la CNSS comporte principalement la présentation du rapport d’activité et des comptes de la Caisse au titre de l’année 2021, la revalorisation du niveau des pensions de retraite et la baisse du nombre de jours minimum pour prétendre à une retraite.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

L’ONMT, fier du rayonnement suscité par les Lions de l’Atlas

Marrakech : Le Forum parlementaire Golfe-EuroMéditérannée soutient le projet de gazoduc Nigeria-Maroc

agr

Sociétés cotées: des revenus en hausse de 14,3% à fin septembre (AGR)