Sortie du Trésor à l’international : Les conditions « de plus en plus difficiles » (Jouahri)

28 septembre 2022 - 03:00

Les conditions pour une sortie du Trésor à l’international sont « de plus en plus difficiles » eu égard à la conjoncture actuelle, a estimé, mardi à Rabat, le Wali de Bank Al Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri.

Revenant sur le sujet d’une éventuelle sortie du Trésor sur le marché international lors d’un point de presse tenu à l’issue de la 3ème réunion du Conseil de BAM de l’année 2022, M. Jouahri a souligné que le Trésor peut toutefois mobiliser l’ensemble des outils à l’extérieur sous toutes leurs formes, et ce auprès des organisations internationales et des partenaires bilatéraux.

Au niveau du financement du Trésor, « il existe au moins deux sources auprès de nous que le Trésor peut utiliser », à savoir la Ligne de précaution et de liquidité (LPL) et les Droits de tirage spéciaux (DTS), a précisé le gouverneur de BAM.

« Rien ne s’oppose à ce que le Trésor utilise ces deux sources. Ce n’est pas contraire au statut de BAM ni aux statuts des organisations internationales, notamment le FMI avec qui nous avons négocié la LPL et les DTS », a-t-il assuré.

Le Conseil de Bank Al-Maghrib a décidé mardi de relever le taux directeur de 50 points de base (pbs) à 2%, en vue de « prévenir tout désancrage des anticipations d’inflation et assurer les conditions d’un retour rapide à des niveaux en ligne avec l’objectif de stabilité des prix ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Soins apportés aux enfants: les femmes y passent 5 fois plus de temps que les hommes (HCP)

Le PLF-2023 consacre les engagements du programme gouvernemental (ministre)

Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc est sur la bonne voie (Amina Benkhadra)