L’Arabie saoudite est le plus grand partenaire commercial arabe du Maroc

05 octobre 2022 - 01:00

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a révélé que le Royaume d’Arabie saoudite est le plus grand partenaire commercial arabe du Maroc, avec 17,19 milliards de dirhams (1,76 milliard de dollars) en 2021 et 8,2 milliards de dirhams (772,2 millions de dollars) au premier trimestre 2022.

L’Arabie saoudite est également le premier fournisseur arabe du Maroc avec 16,40 milliards de dirhams (1,68 milliard de dollars) en 2021 et 8 milliards de dirhams (756 millions de dollars) au cours du premier trimestre 2022 (65 % des importations totales sont du pétrole et ses dérivés).

Le ministère a indiqué que Riyad est le sixième client arabe du Maroc, avec 768 millions de dirhams (69,8 millions de dollars) en 2021, et 179,3 millions de dirhams (16,2 millions de dollars) au cours du premier trimestre 2022.

Cela s’est produit en marge de la séance d’ouverture du Forum économique maroco-saoudien à Casablanca, ce mardi, organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc et la Fédération des chambres saoudiennes, en présence des ministres du commerce des deux pays.

Au cours de la réunion, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Riad Mazour, a déclaré que le Maroc cherchait à porter le volume de ses échanges avec l’Arabie saoudite à 5 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années.

Il a souligné que le volume actuel des échanges commerciaux, qui s’élève à environ 1,7 milliard de dollars, reste très modeste, compte tenu du grand potentiel et des opportunités dont disposent les pays.

Le ministre a déclaré que porter le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Arabie saoudite à 5 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années est ambitieux, compte tenu de l’existence d’énormes opportunités et potentiels dans les deux pays.

Pour sa part, le ministre saoudien du Commerce, Majed Abdullah Al Qasabi, a appelé les hommes d’affaires marocains à investir dans son pays, soulignant que les chiffres des échanges entre les deux pays ne sont pas à la hauteur des aspirations des deux pays, ce qui ont les ingrédients pour renforcer les échanges commerciaux.

Al-Qasabi a déclaré que l’Arabie saoudite connaît « un mouvement dans toutes les activités, telles que l’éducation, le tourisme, la culture, les infrastructures et les sports », appelant à « renforcer la communication afin de découvrir des opportunités », notant que sa visite au Maroc a été fructueuse et a permis de rencontrer plusieurs responsables pour renforcer la coopération économique et commerciale entre les deux pays.

Lundi, les deux ministres ont signé deux accords de partenariat entre les deux ministres. Le premier porte sur le programme de coopération technique entre l’Institut marocain de normalisation et l’Organisation saoudienne de normalisation, qui vise à développer l’échange d’expériences et d’informations dans le domaine de la normalisation, en plus de renforcer la coordination entre les agences gouvernementales à cet égard.

Lors de leur entretien d’hier lundi, le ministre Riad Mazour a appelé les acteurs saoudiens à saisir les nombreuses opportunités d’investissement qui abondent dans le Royaume, notamment celles inscrites dans la Banque des projets, et ainsi bénéficier des différents mécanismes d’accompagnement disponibles.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Généralisation de la couverture médicale de base: les catégories cibles

Crypto-monnaie nationale : Une ambition réaliste ?

Lancement d’une campagne pour la promotion du paiement mobile et de la marque MarocPay auprès du grand public