Le ministre yéménite des Affaires Étrangères depuis Rabat : l’Iran soutient le terrorisme et le Maroc souffre de son ingérence (vidéo)

05 octobre 2022 - 11:59

Le ministre yémenit des Affaires étrangères et des Expatriés, Ahmed Aouad ben Moubarak, a affirmé que le Maroc a souffert et souffre de l’ingérence iranienne dans ses affaires intérieures, comme un certain nombre de pays arabes.

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi à l’ambassade du Yémen à Rabat, Ben Moubarak a déclaré que Téhéran est devenu un partisan d’un certain nombre de groupes armés et terroristes dans la région dans le but de déstabiliser les pays arabes opposés à leur politique, soulignant que Rabat et Sanaa font face aux mêmes défis.

Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés de la République du Yémen a également réitéré le plein soutien de son pays au Sahara marocain dans le cadre du plan d’autonomie, dans le respect de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc, considérant que toute solution à ce conflit régional » ne peut être que dans le cadre de la souveraineté, de l’intégrité nationale et territoriale du Royaume du Maroc. » Il a salué la position marocaine en faveur du peuple yéménite, la légitimité constitutionnelle et les voies de paix, alors que le Royaume a réitéré sa position ferme sur l’unité, la sécurité et la stabilité du Yémen.

Le ministre yéménite des Affaires étrangères a salué le résultat des entretiens qu’il a eus avec un certain nombre de responsables marocains, à commencer par le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, et les présidents de la Chambre des représentants et des conseillers, respectivement Rachid Talbi Alami et Naama Mayara

D’un autre côté, le ministre a estimé que la milice houthie soutenue par l’Iran est le principal obstacle aux efforts de paix, car elle a, transformé la région de la mer Rouge en zone militaire, introduit des discours de haine dans le pays et perpétré des actes terroristes dans le cadre de la mise en œuvre du programme expansionniste de Téhéran dans la région.À cet égard, Ben Moubarak a déclaré : Les actes de sabotage de la milice Houthi au Yémen et le manque de respect pour la trêve sont pires que ce que les talibans ont fait à un moment donné.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

CFG Banque compte d’introduire une part de ses actions à la Bourse de Casablanca avant la fin de 2023

Luis Enrique : Le Maroc est la révélation de la Coupe du monde

Généralisation de la couverture médicale de base: les catégories cibles