Mondial Qatar: Les journaux sud-africains jettent la lumière sur le match “choc” entre le Maroc et l’Espagne

06 décembre 2022 - 02:30

Les journaux sud-africains ont jeté la lumière sur le match “choc” prévu ce mardi entre le Maroc et l’Espagne, en huitième de finale de la Coupe du monde Qatar-2022.

« Sunday Times » relève ainsi que l’entraineur de la sélection nationale marocaine, Walid Regragui, prépare un autre match aux allures d’une finale qui opposera ses protégés aux champions du monde de 2010.

« Le Maroc est capable de punir ses adversaires avec des contre-attaques en utilisant la vitesse et l’habileté de la star de Chelsea Hakim Ziyech, qui est revenu dans l’équipe nationale lorsque Regragui a pris le relais de l’ancien entraineur Vahid Halilhodžić », écrit la publication.

Bien que la sélection espagnole compte de bons joueurs, les expériences des équipes lors de la phase de groupes ont rappelé l’imprévisibilité des tournois de football, note-t-elle.

Le journal relève que « l’Espagne, qui a battu le Costa Rica 7-0 lors de son match d’ouverture, a terminé deuxième du groupe E derrière le Japon, tandis que le Maroc a défié toutes les chances en terminant premier du groupe F devant la Croatie, la Belgique et le Canada ».

Il signale ainsi que les Espagnols, qui ont perdu leur dernier match de groupe contre le Japon, doivent faire face à un test difficile de la part d’une équipe marocaine qui gagne en confiance sous l’entraîneur Walid Regragui.

Pour sa part, « Sowetan » souligne que le Maroc est prêt à jouer une autre « finale » pour contrarier les champions de 2010, 36 ans après leur dernière apparition à ce stade du tournoi mondial.

Revenant sur les propos du coach marocain, le journal indique que « ce sera un match très difficile contre l’une des meilleures équipes du monde qui fait partie des grands favoris ».

« Nous n’avons pas été à ce niveau depuis 36 ans, donc nous devrons gérer les émotions des joueurs », affirme Regragui, cité par le média qui rappelle que l’équipe marocaine n’a concédé qu’un seul but en six matchs depuis que l’entraineur a pris les commandes en septembre dernier.

Dans la même veine, « The South African » relève que le Maroc est le dernier espoir de l’Afrique dans la Coupe du monde après l’élimination du Sénégal dans le match qui l’a opposé à l’Angleterre en huitièmes de finale.

« Les Lions de l’Atlas ont dominé leur groupe avec de grandes victoires contre la Belgique et le Canada et ils affronteront désormais l’Espagne, championne du monde 2010 », écrit le média.

Il précise ainsi que si la sélection marocaine réussi à arracher la victoire contre la « Roja », elle deviendra la quatrième équipe africaine à atteindre les quarts de finale, après le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Marché des capitaux : plus de 65 MMDH de levées à fin décembre 2022 (AMMC)

Développement régional: Signature de six contrats programmes d’un coût global de 29,13 MMDH ( Laftit)

AMMC : les indicateurs mensuels du marché des capitaux en 5 points clés