Rabat-Salé-Kénitra: les dernières précipitations s’annoncent de bon augure pour la campagne agricole 2022-2023

25 janvier 2023 - 06:30

Les dernières précipitations qui ont touché une bonne partie du territoire national sont de bon augure pour la réussite de la campagne agricole 2022-2023 au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra, contribuant ainsi à améliorer l’état de germination et à encourager les agriculteurs à s’engager dans le processus de semis et de récolte.

Selon les données de la direction régionale de l’agriculture, la région a connu au cours du mois de décembre de l’année 2022 des précipitations abondantes atteignant 118 mm. Au 24 janvier 2023, la pluviométrie moyenne cumulée au niveau régional a atteint les 161 mm, soit une augmentation de 30% par rapport à la moyenne enregistrée la saison dernière (113 mm).

La campagne agricole 2022-2023 au niveau de la région se caractérise par un programme agricole très important, celui d’automne a été lancé sur une superficie de 717.500 ha qui concernent principalement les céréales, les légumineuses, les oléagineux, les cultures sucrières et les légumes, la surface cultivée ayant atteint jusqu’au 24 janvier 2023, 686.700 ha, soit 93% du programme.

Ainsi, la superficie ensemencée en céréales est passée de 128.500 ha à 501.250 ha et celle des cultures fourragères de 3.700 ha à 96.150 ha. Quant à la superficie cultivée en agrumes, elle est passée de 2.400 ha à une superficie d’environ 17.900 ha. Les cultures oléagineuses sont également passées de 200 ha à 1.160 ha.

Cette superficie cultivée est répartie entre 125.280 ha du périmètre irrigué et 561.420 ha Bour. Des programmes complémentaires ont été mis en place, dont le programme d’hiver qui s’étale sur une superficie de 13.700 ha concernés essentiellement par les légumes grâce aux conditions climatiques favorables, notamment dans la bande côtière s’étendant de Kénitra à Lalla Mimouna, et le programme de printemps sur une superficie de 77.500 ha, qui concerne les cultures de printemps dont les plus importantes sont le tournesol, le riz, l’arachide, le maïs et les légumes de printemps, ainsi que le programme d’été sur une superficie de 8.000 ha consacrée aux légumes d’été et ce, grâce aux ressources en eau disponibles dans la région.

Quant au programme maraîcher, souligne-t-on, la région a achevé son programme d’automne qui contribue à hauteur de 31% au programme national des légumes d’automne, puisque la superficie cultivée a atteint 24.750 ha avec une production totale attendue d’environ 793.000 tonnes, dont 10.200 ha de pommes de terre, 2.430 ha de carottes, 1.130 ha d’oignons et 420 ha de tomates, avec un taux de réalisation d’environ 92%.

A cet égard, la Direction régionale de l’agriculture indique avoir élaboré un programme hivernal ambitieux, à travers lequel une superficie de 13.700 ha a été réservé à la culture des légumes d’hiver, qui contribuent à 21% du programme national des légumes d’hiver, dont 5.000 ha de pommes de terre, 1.000 ha d’oignons de 6% de plus par rapport au programme de la dernière campagne agricole et 760 ha de carottes, soit une augmentation de 21% par rapport au programme de la dernière campagne agricole. La production totale attendue de légumes d’hiver est estimée à 493.300 tonnes.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Pallier les manifestations de précarité sociale à Casablanca : des solutions idoines en vue ?

La Maison de la Diaspora organise sa conférence de lancement

La Chambre des conseillers approuve à l’unanimité une proposition de loi relative à la nationalité marocaine