Sports

Ghizlane Chebbak, une lionne de l’Atlas qui honore le football marocain

Ghizlane Chebbak et le football c’est une histoire de famille: Fille de feu Larbi Chebbak, ancien footballeur marocain, elle a choisi d’emboîter le pas à son père, qui l’a soutenue et cru en son talent.

Cette footballeuse internationale marocaine, native de l’été 1990 a, ainsi, commencé à taper le ballon dès son jeune âge, aux côtés des garçons, vu que le équipes féminines étaient rares à l’époque.

Sur ses débuts, elle affirme que le soutien de son père a été déterminant dans sa réussite, ajoutant que le fait de jouer avec des garçons lui a permis d’approfondir sa compréhension du football.

Elle débute au club du Difaâ Aïn Sebaa avec les garçons, puis rejoint le Rachad Bernoussi qui possède une équipe féminine, avant d’enchaîner au Wydad, au Raja, au Club municipal de Laâyoune puis au Nassim Club Sport (Sidi Moumen).

Après une courte expérience au cours de la saison sportive 2010-2011, en Égypte au Misr El Maqasa, elle entame un virage décisif dans sa carrière en rejoignant l’AS FAR en 2012, club avec lequel elle remporte le championnat national et la Coupe du Trône à plusieurs reprises.

Elle s’impose petit à petit comme une pièce maîtresse au sein du club militaire, ce qui lui a valu le brassard de capitaine.

Sa carrière connaît ainsi son apogée, avec neuf titres de championnat du Maroc (2013, 2014, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, 2022) et huit Coupes du Trône (2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020).

Sur le plan individuel, elle termine meilleure buteuse du championnat, à l’issue de la saison 2013-2014, avec 54 réalisations en 20 matchs disputés, un record à l’échelle nationale.

Elle remporte à la fois le titre de meilleure joueuse et de meilleure buteuse du championnat marocain de la saison 2019-2020, remportée par l’AS FAR.

C’est également avec le club militaire qu’elle découvre les compétitions interclubs africaines, en participant à la première édition de la Ligue des champions africaine organisée en Égypte en novembre 2021 et au terme de laquelle l’AS FAR décroche la 3e place.

Mais ce n’était que partie remise pour les Militaires et Chebbak, qui remportent en novembre 2022 au Maroc, cette compétition pour la première fois aux dépens du tenant du titre Mamelodi Sundowns après leur victoire 4 buts à 0.

Chebbak fait également partie des habituées de l’équipe nationale féminine. Régulièrement sélectionnée depuis 2007, elle est alignée en tant que titulaire, le 8 mars 2008, à l’occasion d’un match amical contre l’équipe de France à Casablanca.

Là aussi, les performances sont au rendez-vous. Ainsi, après le titre du tournoi UNAF, en février 2020 en Tunisie, elle réalise un parcours inédit en Coupe d’Afrique des nations 2022 au Maroc, en décrochant une qualification historique pour la Coupe du monde.

Capitaine de la sélection marocaine, deuxième au classement final de cette CAN, Chebbak inscrit trois buts, terminant co-meilleure buteuse de la compétition, en plus de sa désignation en tant que meilleure joueuse du tournoi par la CAF.

Désormais, cette jeune joueuse ambitieuse aborde un nouveau défi avec les Lionnes de l’Atlas, lors de la Coupe du monde qui aura lieu en Australie et en Nouvelle Zélande, du 20 juillet au 20 août 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *