Économie

SIAM-2023 : l’agriculture, un secteur-clé du partenariat Maroc-UE (Llombart Cussac)

L’agriculture est un secteur-clé du partenariat de prospérité partagée entre le Royaume du Maroc et l’Union européenne (UE), a souligné Patricia Llombart Cussac, ambassadrice de l’UE au Maroc, en marge de la 15ème édition du Salon international de l’Agriculture au Maroc (SIAM).

« Que ce soit à travers le volume des échanges commerciaux, la qualité des produits, la création d’emplois ou encore la préservation des sols et des eaux, tout nous invite à œuvrer de concert dans ce domaine. C’est la raison d’être de notre participation au SIAM 2023 : faire connaître aux acteurs et au public marocains les actions, opportunités et perspectives d’avenir de notre partenariat », a dit Mme Llombart Cussac, citée par un communiqué sur la participation de l’UE au SIAM.

Cette participation s’inscrit dans le cadre du partenariat Maroc-UE pour les secteurs agricole et forestier, ainsi que du Partenariat Vert Maroc-UE signé en octobre 2022, précise la même source.

L’UE assurera une participation importante, constituée de représentants de la Délégation de l’Union, de la Banque Européenne d’Investissement (BEI)- la Banque de l’UE-, ainsi que du bureau Erasmus+ au Maroc.

De nombreuses rencontres et animations sont prévues tout au long de la semaine sur le stand du salon, à destination des professionnels, du grand public et notamment des jeunes, sur le thème « une autre agriculture est possible », fait savoir le communiqué.

Le SIAM représente, affirme la même source, une plateforme privilégiée pour mettre à l’honneur l’agriculture durable, un enjeu primordial du Partenariat Vert Maroc-UE qui vise à consolider la coopération en matière de protection de l’environnement, de préservation de la biodiversité et de lutte contre le changement climatique.

Le programme « Al Ard Al Khadraa – Terre Verte » est l’une des traductions concrètes de ce partenariat. Ce programme, financé à hauteur de 115 millions d’euros (1,26 milliard de dirhams), vise à soutenir les aspects verts, inclusifs et innovants des deux stratégies nationales du Royaume « Génération verte » et « Forêts du Maroc », relève le communiqué, notant qu’il témoigne de l’importance accordée par l’UE à l’amélioration de la durabilité environnementale et économique des activités agricoles et forestières, tout en favorisant l’entreprenariat vert et l’inclusion sociale et économique des populations rurales.

Sur le stand de l’UE, les visiteurs pourront s’informer sur les opportunités commerciales dans le domaine de l’agriculture, sur les programmes de coopération dans le domaine agricole entre le Royaume du Maroc et l’UE, y compris la BEI.

« L’UE et ses institutions sont en effet pleinement engagées pour accompagner et appuyer les grands chantiers de développement du pays, notamment dans les secteurs de l’aquaculture, l’eau, l’éducation et la jeunesse, la protection et l’inclusion sociale, la santé, le financement des infrastructures et l’évaluation des risques climatiques. Les représentants de la BEI seront sur place pour présenter aux visiteurs les projets financés par la Banque au Maroc. L’équipe d’Erasmus+ sera également sur le stand pour promouvoir les opportunités de mobilités internationales universitaires offertes aux étudiants, chercheurs et enseignants », indique le communiqué.

Plusieurs rencontres sont au programme. Elles portent notamment sur le partenariat Maroc-UE dans le domaine de l’agriculture, de la conservation des ressources en eau et de la finance verte, les approches et solutions innovantes dans l’agriculture (dont une session de « networking pitch » pour de jeunes porteurs de projet), les opportunités de marchés, avec la présentation de la plateforme « Euromed Trade Helpdesk », outre une session dédiée est prévue avec les jeunes pour échanger sur les opportunités du programme Erasmus+.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *