Politique

Phase III de l’INDH: Un saut qualitatif en matière de développement humain (Dardouri)

La troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a marqué un saut qualitatif en matière de développement humain, grâce à l’adoption d’une nouvelle approche volontariste qui place le capital humain au centre de ses préoccupations, a affirmé, jeudi à Nador, le Wali-coordinateur national de l’INDH, Mohammed Dardouri.

Dans une allocution à l’occasion du la célébration du 18ème anniversaire du lancement de l’Initiative, Dardouri a confié que « la phase III de l’INDH met l’accent sur les aspects immatériels du capital humain, ainsi que sur le renforcement des acquis des phases précédentes et ce, en parfaite harmonie avec la philosophie de ce chantier royal qui place l’humain au centre de ses préoccupations ».

Conformément à cette nouvelle vision stratégique, il a été procédé au cours de cette troisième phase au renforcement du positionnement de l’INDH pour lui conférer une place de choix sur la scène institutionnelle, ce qui lui a permis de jouer des rôles de premier plan dans l’architecture sociale et l’élaboration des politiques de développement humain, a-t-il affirmé.

Dardouri a, ainsi, souligné que cet élan a favorisé la mise en place de partenariats stratégiques avec de nombreux départements ministériels et organismes internationaux en vue d’implémenter un nouveau système de santé communautaire, de contribuer à la généralisation d’un enseignement préscolaire gratuit et de qualité en milieu rural et d’expérimenter plusieurs solutions efficaces et prometteuses en matière d’amélioration de revenu et d’intégration des jeunes.

L’Initiative a également élaboré et appliqué de nouvelles méthodes innovantes, telles que la mise en place d’un système de gouvernance qui couvre l’ensemble des niveaux administratifs dans le Royaume et qui délègue la réalisation de projets à des associations et organisations non gouvernementales crédibles, outre un système moderne et développé de suivi et d’évaluation, a-t-il poursuivi.

Depuis son lancement, l’INDH a apporté des principes nouveaux en réponse aux problématiques de la pauvreté, d’exclusion sociale et de précarité, a soutenu Dardouri, ajoutant qu’il s’agit d’une réelle richesse pour traiter avec courage ces fléaux sociaux.

La célébration du 18ème anniversaire du lancement de l’INDH, qui coïncide avec la dernière année de mise en œuvre de la phase III, constitue une opportunité pour faire le point sur l’état d’avancement des réalisations et mettre en lumière le défi de la valorisation du capital humain national par l’Initiative qui compte plus de 16.000 membres représentant notamment les élus, le tissu associatif et l’administration publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *